Accueil Beauté Les crises de rosacée : 6 choses que vous devez éviter

Les crises de rosacée : 6 choses que vous devez éviter

74
Les crises de rosacée : 6 choses que vous devez éviter

Les crises de rosacée peuvent être dues au contact avec une substance irritante présente dans un produit de beauté. D’autre part, le stress est un autre facteur pouvant favoriser ces crises. Découvrez ici ce que vous devez éviter si vous souffrez de rosacée.

La rosacée est une maladie cutanée qui se caractérise par des rougeurs au niveau du visage : les vaisseaux sanguins du visage deviennent visibles. Cette maladie peut aussi provoquer l’apparition de petites protubérances rouges, lesquelles, dans certains cas, contiennent du pus.

La rosacée peut affecter tout le monde, mais elle affecte plus fréquemment les femmes blanches d’âge moyen. Cette maladie peut atteindre son apogée pendant une période de plusieurs semaines, voire mois, puis ensuite s’atténuer pendant un temps.

Il arrive parfois que cette maladie soit confondue avec l’acné, avec une réaction allergique ou encore avec d’autres problèmes cutanés. Comment éviter les crises de rosacée ? Découvrez ici les changements auxquels vous pouvez procéder.

6 choses à éviter pour éviter les crises de rosacée

Si vous souffrez de rosacée, vous vous êtes alors certainement rendu compte que certains produits irritent et aggravent l’état de votre peau. Même les produits “adaptés aux peaux sensibles” peuvent provoquer des réactions.

Bien entendu, chaque peau réagit de manière différente face à un ingrédient. Néanmoins, si vous évitez les six éléments cités ci-dessous, ce problème cutané ne devrait pas s’aggraver.Découvrez quels sont les 6 éléments à éviter lorsque l’on souffre de rosacée!

1. Les alcools

Dans le cadre d’une enquête réalisée auprès de 1066 patients par National Rosacea Society, les résultats montrent que l’alcool est un facteur irritant dans 66 % des cas étudiés.

Pour cette raison, il est important d’éviter l’alcool : cette substance déshydrate et endommage la barrière protectrice de la peau. L’alcool peut aussi empêcher la régénération naturelle de la peau et ainsi aggraver une irritation.

L’alcool est généralement présent dans les lotions pour peaux grasses ou acnéiques et figure dans la liste d’ingrédients sous le nom de “alcool dénaturé”, “alcool SD” ou encore “propanol”. Vérifiez donc toujours les étiquettes des produits de beauté.

2. Certains ingrédients exfoliants

Toute exfoliation à l’aide d’une brosse, d’une serviette ou à base de sucre sont à éviter en cas de rosacée.

Les produits ci-dessous ne sont pas adaptés aux peaux sensibles, et encore moins aux personnes qui souffrent de rosacée :

  • La poudre de charbon végétal
    • Cette poudre ne fait pas la différence entre les cellules mortes et le tissu cutané sain. Il s’agit donc d’un agent exfoliant très agressif, notamment pour les personnes qui souffrent de rosacée
  • L’extrait de pépins de pamplemousse
    • Lorsque l’on a recours à cet agent exfoliant, les vaisseaux sanguins restent près de la surface de la peau du visage, ce qui favorise les rougeurs et la dermite de contact
  • Les acides a-hydroxylés ou AHA
    • Bien qu’il s’agisse d’agents exfoliants communs, ils sont très agressifs pour les peaux sensibles et les peaux atteintes de rosacée. Parmi ces agents, se démarquent l’acide citrique, l’acide lactique et l’acide glycolique

Rassurez-vous… Il existe des agents exfoliants capables d’éliminer les cellules mortes de manière délicate, sans maltraiter la peau.

3. Les parfums et fragrances

Si vous faites partie des personnes qui adorent les produits qui dégagent une agréable odeur, alors vous allez être déçu. Les fragrances qui se trouvent dans les produits de beauté, qu’elles soient synthétiques ou d’origine naturelle, ont tendance à irriter la peau.

Toujours selon la publication citée précédemment, l’une des principales causes à l’origine de la dermatite allergique sont les fragrances. Ces substances provoquent plus de problèmes cutanés que tout autre ingrédient. De plus, pour  conserver leur arôme, certaines marques ajoutent de l’alcool, un autre ingrédient irritant.

4. Le stress, l’un des principaux facteurs déclencheurs de la rosacée

Le stress fait partie des facteurs déclencheurs de la rosacée. Il est alors important de connaître et d’appliquer les techniques de gestion du stress telles que la détente, le yoga, la respiration profonde, le tai chi, etc. Ces activités contribuent à diminuer le niveau de stress et à contrôler les symptômes de cet état.

5. La lumière du soleil

La lumière du soleil est l’un des principaux facteurs déclencheurs de la rosacée. Si vous souffrez de rosacée, vous devez utiliser de la crème solaire avec un indice de protection d’au moins 30 SPF, même lorsque le temps est nuageux.

6. L’alimentation

La santé de l’intestin et la santé de la peau sont étroitement liées. Cette étude publiée dans le British Journal of Dermatology suggère qu’il pourrait y avoir un lien entre certaines maladies gastro-intestinales et l’apparition de la rosacée.

C’est pourquoi il est conseillé de limiter la consommation de certains produits alimentaires. L’alcool, les plats piquants, les plats copieux, les graisses trans et les aliments raffinés, entre autres, font partie des produits alimentaires à éviter.

Comment savoir si l’on souffre de rosacée ?

En cas de suspicion de rosacée, il est nécessaire de consulter un dermatologue. Ce dernier examinera votre peau et sera en mesure de déterminer si vous souffrez de rosacée ou bien d’une autre maladie cutanée. Il pourra également vous prescrire un traitement adéquat.

Bien que la rosacée soit incurable, les conseils que vous venez de découvrir devraient vous aider à atténuer les symptômes.