La combinaison de ces deux épices peut vous sauver la vie

La combinaison de ces deux épices peut vous sauver la vie

PARTAGER

Des chercheurs de l’Université du Michigan ont découvert que, combinés, le poivre noir et le curcuma peuvent jouer un rôle important dans la prévention, mais aussi dans le traitement du cancer du sein.

Même s’il est une puissante plante médicinale à lui seul, quand il consommé par voie orale, le curcuma a une faible biodisponibilité (absorption) car il est rapidement métabolisé par le foie et les parois intestinales. Le poivre noir augmente sa biodisponibilité en tant qu’arme contre le cancer, les inflammations et les infections jusqu’à 2.000% Vous pouvez en ajouter à la plupart de vos plats, et même à vos jus et smoothies.

Les bénéfices pour la santé du curcuma et du poivre noir

Une combinaison anti-cancer : Des études récentes ont montré qu’un composé du poivre noir appelé pipérine rend le pouvoir anti-cancer du curcuma 1.000 fois plus biodisponible. Au cours d’une étude publiée dans  Breast Cancer Research and Treatment Journal, des chercheurs ont découvert que, quand elles sont combinées, ces deux épices peuvent cibler les cellules souches cancéreuses.

La réduction des douleurs et des inflammations : La pipérine et le curcuma ont fait la preuve qu’ils peuvent influencer plus de 700 gènes, ce qui peut empêcher l’activité et la synthèse de la cyclooxygénase-2 et de la 5-lipooxygénase, ainsi que d’autres enzymes impliquées dans les inflammations.

VOIR PLUS:  Comment prendre du poids ?

La perte de poids : le curcuma et le poivre noir peuvent aider à perdre du poids. En effet, la pipérine du poivre noir est thermogénique, ce qui signifie qu’elle accélère le métabolisme et augmente le nombre de calories brûlées par le corps. Il semble qu’elle provoque aussi une sensation de satiété.

Un antidépresseur naturel : Des composés actifs présents dans le curcuma et le poivre noir ont des effets antidépresseurs potentiels. Ils accroissent les niveaux de sérotonine et de dopamine dans le cerveau et bloquent les monoamines oxydase, des enzymes liées à la dépression si elles sont en grand nombre dans le cerveau.

Source: Santeplusmag