Les aliments qui améliorent la fonction thyroïdienne

Les aliments qui améliorent la fonction thyroïdienne

PARTAGER

Pour se nourrir de façon à améliorer le fonctionnement de la thyroïde et en cas de troubles, il est important de limiter la consommation d’aliments goitrogènes au profit de ceux qui stimulent la glande thyroïde. Ceux-ci incluent les produits riches en vitamines B et en fer, les fruits et légumes riches en antioxydants, les algues, la viande maigre, les légumes secs et les huiles végétales.

Les aliments riches en vitamines B sont le foie, la dinde, le bœuf, les noix brésiliennes, les pommes de terre, les haricots noirs et le kéfir. Les légumes frais contenant beaucoup de fer sont les betteraves et le persil. Les céréales complètes ont également des effets bénéfiques sur la glande thyroïde. Incluez donc dans votre alimentation des lentilles, du riz brun et sauvage, du persil, de l’avoine, de la farine complète, du millet et de l’orge.

Le docteur Edward Bauman, de l’Université de médecine de Santa Fe (Nouveau Mexique) recommande aussi de consommer régulièrement des végétaux de la mer, comme le varech, étant donné que les problèmes de thyroïde sont souvent causés par des radicaux libres.

En outre, les aliments riches en antioxydants peuvent réguler la production d’hormones de la thyroïde, essentielle à de nombreuses fonctions du corps. Si vous voulez éviter les dérèglements de la glande thyroïde, essayez donc de manger davantage de fruits et de légumes frais comme les myrtilles, les tomates, les cerises, les courgettes et les poivrons.

VOIR PLUS:  Comment prévenir le cancer du sein par une détox des aisselles

Les brocolis, les choux, les graines de colza et les navets peuvent avoir un effet goitrogénique. Même si ces plantes et légumes sont considérés comme des aliments sains par de nombreux aspects, ils contiennent certains ingrédients pouvant potentiellement entraver le bon fonctionnement de la glande thyroïde.

Ingérés en grandes quantités, ces aliments peuvent même réduire l’absorption des hormones thyroïdiennes. Cependant, si vous les mangez cuits, l’effet goitrogénique peut diminuer voire disparaître.

La viande maigre, l’huile de poisson d’eau froide, les graines de lin et les légumes secs sont riches en protéines utiles et protègent la thyroïde. Les aliments organiques sont particulièrement bénéfiques car ils ne contiennent pas de stéroïdes, ni d’hormones qui réduisent la production naturelle d’hormones par la thyroïde.

Par ailleurs, les oméga-3 sont importants pour la glande thyroïde. Le thon et le saumon sauvage contiennent beaucoup de ces acides, consommez-en régulièrement.

Les graines de lin sont également bénéfiques pour la thyroïde. Elles peuvent être consommées moulues ou saupoudrées sur les yaourts, les salades ou encore les soupes. Pour les faire cuire, ajoutez-les une fois la préparation du plat terminée et non pendant la cuisson.

D’après l’Université du Maryland, le choix de l’ huile de cuisson est aussi essentiel au bon fonctionnement de la glande thyroïde. Les huiles d’olive et de canola sont considérées comme de bons choix.

VOIR PLUS:  Ces deux aliments permettent de maigrir

Santé+