Pour ou contre : la veste « mouton »

Pour ou contre : la veste « mouton »

PARTAGER

Alors que les vestes en mouton ont le vent en poupe cet hiver (veste aviateur, peau lainée…), une nouvelle venue fait débat : la grosse veste en laine bouclée. Imposante, chaude et semblant tout droit sortie d’une bergerie, elle couvre depuis quelques semaines le petit dos frileux des filles lookées. Alors, indicible faux pas ou véritable coup de génie mode ? Débat.

Pour, par Laura Isaaz, journaliste mode

Que celles qui ne rêvent pas de passer une partie de leur vie sous une de ces vestes parlent maintenant, ou se taisent à jamais. Parce que la vérité, c’est que si l’esthétique peut potentiellement faire débat, rien en 100 ans d’histoire de la mode n’a eu l’air si douillet. Imaginée en bombers ou en manteaux mi-longs, elle flirte avec les coupes tendances de cet hiver, se marie avec à peu près tout et nous protège des violents frimas.

Contre, par Marjolaine Daguerre, journaliste cuisine

La veste mouton, je dis non ! Pourquoi ? Même si cette matière confère à la pièce un côté cocooning hyper-confort, elle la rapproche par la même occasion de la robe de chambre ou du plaid, des éléments qu’on laisse chez soi par définition. Autant sortir avec sa couette sur le dos, ce sera plus simple. Et en plus d’annihiler d’un coup d’un seul toute notre crédibilité fashion (à l’importance toute relative, certes) elle met rarement la silhouette en valeur, en la déséquilibrant totalement. Souvent oversize, non ajustée, voire courte, en fonction de notre morpho, elle nous donne l’allure d’un 8, d’une ampoule, ou d’un Yéti. Franchement, je ne sais pas à quelle team me rallier…

VOIR PLUS:  Les tendances cheveux que toutes les filles devraient tester au moins une fois

On veut une peau lainée !

Laissée pendant quelques années au fond des rayons vintage dans les frip’, la peau lainée connaît cet hiver un vrai retour de hype. Courte, longue, ceinturée ou coupe motarde, elle se décline à l’infini pour le plus grand bonheur des modeuses averties. Shopping.

Elle