Les médicaments qui affectent votre sexualité

Les médicaments qui affectent votre sexualité

PARTAGER

Pour régler un problème de santé, il est souvent nécessaire de prendre des médicaments. Cette prescription si utile peut-elle avoir un impact sur votre vie sexuelle?

1.Médicaments et sexualité

Oui, certains médicaments peuvent avoir un effet négatif sur la sexualité, et nous vous présentons ici les plus courants.

Mais avant d’aller plus loin, il est nécessaire d’apporter une précision : il ne faut jamais cesser de prendre un médicament ou en modifier le dosage sans l’avis d’un médecin.

  • Les antihypertenseurs

Ces médicaments agissent par différents mécanismes pour ramener la pression sanguine à un niveau normal.

Certains d’entre eux (mais pas tous) peuvent cependant réduire la quantité de sang allant vers les organes génitaux, ce qui peut entraîner une difficulté d’érection (impuissance) ou une diminution de la lubrification vaginale.

D’autres peuvent diminuer le désir sexuel ou même apporter des difficultés d’éjaculation ou d’orgasme. Même si certains antihypertenseurs ont un effet sur la sexualité, il faut savoir qu’un grand nombre n’en ont aucun.

  • Les antidépresseurs

Certains médicaments prescrits pour combattre la dépression peuvent affecter les diverses phases de la réponse sexuelle.

On peut quelquefois ressentir une baisse du désir sexuel, une diminution de l’érection, une difficulté à l’orgasme et, chez l’homme, une éjaculation retardée ou rétrograde.

  • Les anxiolytiques
VOIR PLUS:  7 Aliments qui peuvent remplacer vos médicaments

Les benzodiazépines utilisées pour combattre l’anxiété ou pour faciliter le sommeil sont quelquefois associées à une diminution du désir sexuel, une difficulté d’orgasme chez la femme et à l’éjaculation retardée chez l’homme.

  • Drogues et alcool

Bien que ce ne soient pas des médicaments, ces substances sont souvent associées à des troubles de la sexualité.

Ainsi, si l’alcool peut sembler augmenter le désir sexuel à faible dose, il peut cependant entraîner des difficultés d’excitation à plus forte dose.

L’alcool peut même affecter la sexualité de façon permanente quand il est consommé à long terme et à forte dose.

 

Source:Sante+