Le paracétamol plus dangereux qu’on le pensait !

Le paracétamol plus dangereux qu’on le pensait !

PARTAGER

Des chercheurs montrent un taux de mortalité accru pouvant atteindre jusqu’à 63% chez les personnes qui consomment des doses importantes de manière répétée.

Médicament anti-douleur le plus vendu dans le monde, le paracétamol pourrait ne pas être aussi inoffensif que certains l’imaginent et accroître, à haute dose et à long terme, les risques rénaux et cardiovasculaires, selon une étude britannique.

Alors que l’on connaissait déjà, en cas d’abus, la toxicité du paracétamol pour le foie, des chercheurs britanniques se sont penchés sur les conséquences d’une prise régulière et à long terme du médicament.
Le paracétamol (ou acétaminophène) est vendu dans le monde, la plupart du temps sans ordonnance, sous des marques diverses (Doliprane ou Efferalgan en France, Tylenol en Amérique du nord). Rien qu’en France près de 500 millions de boîtes ont été vendues en 2012.

En se fondant sur huit études existantes, les chercheurs, dirigés par le Pr Philip Conaghan de l’hôpital britannique de Leeds, ont montré un taux de mortalité accru pouvant atteindre jusqu’à 63% chez les patients consommant de manière répétée des doses importantes de paracétamol (3 g par jour).

Ainsi, il est conseillé d’observer une grande prudence en cas de risque accru de maladies cardiaques, d’viter l’association avec l’alcool et de prendre la dose la plus faible pendant la période la plus courte.

VOIR PLUS:  Voici comment contrôler les 5 hormones qui favorisent le stockage des graisses du ventre …

Source: nouvelobs