Coeur artificiel: un troisième patient opéré

Coeur artificiel: un troisième patient opéré

PARTAGER

Un coeur artificiel Carmat a été implanté sur un troisième patient il y a environ deux semaines par le professeur Christian Latrémouille à l’hôpital européen Georges-Pompidou à Paris, assure mardi Libération.

La première greffe avait eu lieu le 18 décembre 2013 à l’hôpital Pompidou: trois mois plus tard, le patient âgé de 76 ans était décédé des suites d’un arrêt inopiné de la machine.

La seconde avait été effectuée au CHU de Nantes en août 2014 par le professeur Daniel Duveau: le patient âgé de 69 ans est toujours en vie. Il a confié au Journal du dimanche début avril qu’il s’était «senti revivre» dès le jour de l’opération et avait repris ses habitudes «d’autrefois», au point même de faire du vélo.

Le président de Carmat, la société qui a conçu et développé le coeur artificiel implantable, Jean-Claude Cadudal avait confié en février son «besoin d’avoir plusieurs patients implantés» pour disposer de données valables sur le plan statistique mais n’avait pas voulu révélé si d’autres interventions avaient été menées depuis les deux premières opérations rendues publiques.

Le coeur Carmat est actuellement dans la première des deux phases d’essais cliniques prévues avant une homologation et commercialisation de l’appareil dans l’Union européenne.

VOIR PLUS:  6 remèdes maison pour éliminer le cérumen dans l’oreille