9 mauvaises habitudes que vous devez laisser tomber pendant vos règles

9 mauvaises habitudes que vous devez laisser tomber pendant vos règles

PARTAGER

Les Anglais ont débarqué ! Toutes à vos abris, couettes et bouillotes. Quelques jours par mois, les règles nous mènent la vie dure, nous laissant en proie à des douleurs lancinantes et des troubles hormonaux qui ont une incidence directe sur notre moral. Si les femmes ont souvent besoin de tendresse et d’empathie pendant cette phase à haute turbulence, elles sont tout aussi contraintes de respecter quelques règles pour mieux vivre cette période.

Ah, les règles, chaque mois c’est la même chose, notre ventre se met à dicter sa loi en nous faisant subir d’insoutenables crampes, en plus des saignements et d’avoir les seins tout gonflés et les nerfs à fleur de peau. Certaines femmes souffrent de dysménorrhées (douleurs menstruelles) et du syndrome prémenstruel, tandis que d’autres ne ressentiront aucun symptôme. Ces maux sont généralement surmontables avec des antispasmodiques et des antalgiques.

Pour mieux supporter cette période, voici 9 habitudes à éviter quand vous avez vos règles. 

1 – Ne pas changer votre serviette hygiénique fréquemment

Pendant ou en dehors des périodes menstruelles, prendre soin de son hygiène intime est primordial pour éviter, les infections, les sensations d’irritation ou encore les odeurs nauséabondes. Sortez vos culottes en coton des placards, elles sont peut-être pas sexy, mais elles sont à préférer aux tissus synthétiques car elles favorisent moins la transpiration. Pour en revenir à ces nids à bactéries que sont les protections hygiéniques, on en change selon le flux, au bout de trois ou quatre heures. Un oubli de votre part pourrait bien vous valoir quelques infections et mycoses.

2 – Ne pas bouger

Vous  n’avez qu’une envie, celle de vous blottir dans votre lit douillet et ne le quitter qu’une fois vos règles finies, ce n’est pas une si bonne idée que cela. Il faut certes se détendre et éviter les situations stressantes ou douloureuses mais ne pas se barricader chez soi. Annulez votre rendez-vous pour une épilation intégrale et courez faire du yoga, activité zen par excellence, ou encore une ballade en bord de mer. En vous bougeant, ni trop intensément ni trop peu, vous activerez la circulation sanguine et soulagerez les crampes menstruelles.

VOIR PLUS:  6 étirements pour détendre vos hanches serrées … Une efficacité assurée dès le premier jour

3 – Oh oui Vs Non merci ! 

Faire l’amour ou pas, that is the question ! Avoir des rapports sexuels pendant les règles divise les avis, entre ceux qui disent que le sexe n’est pas contre-indiqué et ceux qui mettent en parenthèse leur vie sexuelle ! La majorité des femmes fuient les situations intimes, parce qu’elles se sentent sales. Du point de vue de la science, l’écoulement n’empêche pas la pénétration, les menstruations ne constituent donc pas une contre-indication, sauf en cas de maladies sexuellement transmissibles. Le sang favorise la contamination, si l’un des partenaires est porteur d’une infection. Il est essentiel donc d’avoir des rapports protégés.

4 – Faire beaucoup de sport

Les femmes qui suivent un entraînement intensif sont souvent sujettes à des troubles menstruels et même à des aménorrhées.  Le culturisme, la course de fond, le ballet professionnel sont autant d’activités qui, pratiquées intensément, altèrent les périodes menstruelles.

5 – Grignoter le soir

Les femmes ont tendance à avoir l’estomac dans les talons pendant leurs règles et se ruent sur tout et n’importe quoi, en toute heure de la journée, surtout la nuit pour se remplir la panse. Grossière erreur qui leur fait prendre du poids.

6 – Sauter les repas

Il est déconseillé de sauter un repas, en toutes circonstances et encore plus lors de vos menstruations. Les règles entraînent des carences en fer, surtout si les écoulements sont abondants. De plus, les changements hormonaux entraînent la chute du taux de glycémie dans le sang, ce qui explique ces fringales et envies de sucres. Mieux vaut miser sur des aliments riches en nutriments.

VOIR PLUS:  Voici comment dégonfler votre ventre rapidement

7 – Ne pas dormir suffisamment

Faire le plein de sommeil et adopter la position fœtale aideraient à atténuer les crampes menstruelles en relâchant la pression des muscles abdominaux. Dormir sur le ventre compresse l’utérus et favorise les fuites tout comme les spasmes abdominaux.

8 – Consommer beaucoup de produits laitiers

Le calcium soulage les syndromes menstruels, les femmes doivent en doubler leur consommation quotidienne, qui passe  de 600 mg à 1 300 mg. Néanmoins, les produits laitiers sont à remplacer par d’autres sources de calcium, car ils renferment de l’acide arachidonique, qui est à la source de prostaglandines, à l’origine des contractions.

9 – Sortir les mouchoirs !

Pleurer devant des chansons ou des films déprimants rend plus heureux ? Certainement pas quand on a ses règles, encore moins les films d’horreur, sauf si la vue du sang ne vous horripile pas. Préparez-vous une tisane, prenez d’assaut la télécommande et mettez plutôt un film à l’eau de rose qui se dénoue par une happy ending.

Santé +