Voilà pourquoi il faut enlever vos amalgames dentaires

Voilà pourquoi il faut enlever vos amalgames dentaires

PARTAGER

Depuis de nombreuses années, les spécialistes tirent la sonnette d’alarme sur les dangers des amalgames dentaires en métal, qui contiennent du mercure, un élément chimique pouvant être nocif pour la santé. Mais heureusement, les dentistes ont aujourd’hui tendance à utiliser principalement des amalgames blancs. Si vous avez encore des plombages en métal, nous vous expliquons pourquoi vous devez consulter votre dentiste pour les changer.

Témoignage de Jamela Jamil, 29 ans

Voici le cas de cette jeune journaliste de la télévision britannique qui, pendant de nombreuses années, ressentait beaucoup de fatigue et d’épuisement. Elle a alors fait un lien entre cette fatigue et les visites répétées chez son dentiste pour installer des amalgames dentaires. « J’avais la sensation d’être gonflée au réveil, comme l’effet d’une gueule de bois alors que je ne bois jamais. Ma tête me semblait lourde et je me sentais épuisée tout le temps. Il m’arrivait d’aller au travail puis de retourner chez moi tellement j’étais épuisée, je perdais aussi mes cheveux », raconte Jamela.

Suite à ces problèmes, elle est allée consulter son médecin et après plusieurs tests sanguins, un très haut niveau de mercure dans le corps a été diagnostiqué. Dans un second temps, il fallait déterminer la provenance de ce mercure et savoir comment il avait atterri dans son corps ! La raison : un manque d’étanchéité de son amalgame dentaire avait causé ces problèmes de santé.

VOIR PLUS:  Ce que les boutons sur votre visage disent de vous

Les effets secondaires provoqués par les amalgames dentaires

Les amalgames dentaires contiennent des métaux tels que l’argent, le cuivre, l’aluminium, le zinc et le mercure. Autre fait moins connu : certains sont composés de mercure à 50%. Par ailleurs, ils sont considérés comme dangereux dans plusieurs pays et leur nocivité suscite beaucoup de débats.

Certaines recherches ont mis en relief les liens possibles avec des maladies comme l’autisme ou la maladie d’Alzheimer. En raison de ces risques potentiels de maladies, ils doivent être retirés.

La fatigue chronique est un autre effet indésirable très fréquent sur les porteurs d’amalgames dentaires. En effet, le mercure est un poison dangereux, très néfaste pour le système immunitaire. Des recherches ont aussi établi un lien entre le mercure et l’apparition de cancers. Il déséquilibre le système digestif et annihile les effets des antibiotiques sur l’organisme, qui devient plus résistant aux traitements.

Quelques avertissements avant de poser un amalgame dentaire

Bien que les dentistes et l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) nient les accusations des experts, il a été prouvé que les métaux passent dans le corps au bout de quelques années, à force de mastication des aliments. Il peut s’évaporer, puis être inhalé et absorbé dans les poumons, le sang puis disséminé dans tous les organes. Le moment où l’organisme est le plus exposé est celui où le dentiste les met en place, lors de l’obturation. Les amalgames sont déconseillés aux enfants, aux femmes enceintes ainsi qu’aux personnes souffrant de troubles de santé.

VOIR PLUS:  5 conseils pour protéger vos cheveux du froid

Dans des pays comme le Danemark, la Suède et la Norvège, les amalgames dentaires sont interdits car ils sont considérés comme nocifs et affaiblissant le système immunitaire.

Pourtant, les dentistes continuent de les utiliser car les amalgames en métal sont plus résistants par rapport aux blancs et sont moins chers donc accessibles à tous. Un amalgame dentaire en métal peut durer entre 10 et 14 ans.

Les amalgames blancs plus sûrs pour la santé

Les effets indésirables des amalgames dentaires en métal sont multiples. Il est donc grand temps de changer d’amalgame dentaire chez votre dentiste si vous en avez encore dans la bouche, contre des amalgames blancs. Seul bémol : les amalgames blancs sont plus fragiles et se cassent facilement. L’avantage est qu’ils ne présentent aucun danger pour votre santé.

Source: Santé +