A partager svp : voici les 10 médicaments qui détruisent vos reins

A partager svp : voici les 10 médicaments qui détruisent vos reins

PARTAGER

Les reins se composent d’un système permettant d’évacuer les déchets du corps à travers la production de l’urine. Ils exercent également le rôle d’un filtre de sang et régulateur d’eau dans l’organisme. Comme tout organe du corps humain, les reins sont affectés par différents facteurs entre autres quelques types de médicaments. Il est donc important, avant tout prise de médicament, de demander l’avis d’un expert pour en connaitre les effets secondaires.

Le bon fonctionnement des reins est important pour maintenir un train de vie normal, autrement un dysfonctionnement peut causer une maladie du rein qui est parfois l’origine de l’arrêt définitif de la fonction rénale qu’on appelle insuffisance rénale chronique.

Les causes et symptômes des maladies des reins

Les causes de ces maladies rénales peuvent être très diverses :

  • Une hypertension négligée ou difficile à contrôler
  • Un diabète de type 2 (néphropathie diabétique)
  • La prise d’un médicament toxique pour les reins
  • Une maladie inflammatoire
  • Une maladie héréditaire (par exemple une polykystose)
  • Des lithiases urinaires récurrentes (calculs rénaux) avec infections urinaires à répétition (pyélonéphrites)
  • Une insuffisance cardiaque (syndrome cardio-rénal)

Tandis que les symptômes peuvent varier en fonction du stade de la maladie, les plus fréquents se présentent comme suit :

  • Fatigue et essoufflement
  • Gonflement des pieds
  • Difficultés respiratoires
  • Hypertension difficile à traiter
  • Inappétence, amaigrissement
  • Troubles digestifs (nausées, …)

Pour détecter la maladie, une simple prise de sang peut révéler un déséquilibre des reins néanmoins une analyse urinaire ainsi qu’une échographie rénale sont nécessaires pour compléter le diagnostic.

VOIR PLUS:  7 raisons pour lesquelles vous avez toujours froid

L’insuffisance rénale, qu’elle se trouve à un stade avancé ou non, ne démontre aucun signe clinique visible. La plupart du temps, la maladie est diagnostiquée par pur hasard.

Les stades des maladies rénales :

  • Anomalies rénales : fonction rénale normale mais présence de sang dans les urines.
  • Insuffisance rénale légère : à ce stade pas ou peu de symptômes, elle se définit par une clairance de la créatinine comprise entre 60 et 89 ml/min.
  • Insuffisance rénale modérée : Présence et récurrence des symptômes comme la fatigue, la perte de poids et les œdèmes des pieds. D’autres symptômes biologiques comme l’anémie ainsi que l’augmentation du taux de potassium et /ou de phosphore dans le sang.
  • Insuffisance rénale sévère : les symptômes de la phase 3 sont présents voir fréquents.
  • Insuffisance rénale terminale : à ce stade les solutions sont l’hémodialyse, la dialyse péritonéale ou la transplantation.

Parmi les causes des maladies rénales citées ci-dessus, la prise prolongée de quelques médicaments.

Voici le top 10 des médicaments à retenir :

  1. Les antibiotiques : Plusieurs familles ou classes d’antibiotiques peuvent nuire aux reins y compris la méticilline, la ciprofloxacine, la vancomycine, les sulfamides.
  2. Les analgésiques : La prise d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) peut en effet s’accompagner d’une altération temporaire de la fonction rénale, même si elle n’est qu’exceptionnellement à l’origine d’une insuffisance rénale.
  3. Les inhibiteurs de la COX-2 : Comme Celecoxib, ces médicaments ont été créés pour le tractus digestif mais causent des dommages aux reins.
  4. Les médicaments contre les brûlures d’estomac : Certains de ces médicaments sont à base de lansoprasole, d’oméprazole, de rabeprazol d’esoméprazole et de pantoprazole qui peuvent affecter les fonctions rénales.
  5. Les médicaments antiviraux : Tels que l’acyclovir (connu sous le nom Zovirax) utilisé pour le traitement des infections à l’herpès, et l’indinavir et le ténofivir, utilisés pour traiter le VIH.
  6. Les médicaments pour traiter l’hypertension : Comme le captopril, l’hypertension non-contrôlée est à la fois une cause et une conséquence de l’insuffisance rénale.
  7. Les médicaments contre la polyarthrite rhumatoïde : Tels que l’infliximab, la chloroquine et l’hydrochloroquine, utilisés pour traiter le paludisme et la polyarthrite rhumatoïde.
  8. Le Lithium : Ce médicament prescrit en cas de dépression ou de troubles bipolaires peut nuire aux reins
  9. Les anticonvulsivants : Tels que la phénytoïne et la triméthadione, une prise prolongée de ces médicaments utilisés pour traiter les convulsions et d’autres affections, peut perturber la fonction rénale.
  10. Les médicaments de chimiothérapie : Tels que le pamidronate, les interférons, le carboplatine, le cisplatine, le tacrolimus, la cyclosporine, la mitomycine C, la quinine, le bevacizumab nécessitent un suivi minutieux car ils sont néfastes pour les reins.
VOIR PLUS:  10 remèdes maison pour le mal de dents

L’automédication ou La prise de médicaments sans consultation médicale est dangereuse, même sans ordonnance cela nécessite des précautions.

Santé+