Secrets anti-âge pour la peau et les cheveux

Secrets anti-âge pour la peau et les cheveux

PARTAGER

Plus les années passe, plus la peau s’abime et plus la chevelure est terne. Comment lutter contre les effets du vieillissement? Certains aliments peuvent nous aider.

La peau et ses signes de dégradation (rides et ridules, taches brunes) sont l’expression la plus visible du vieillissement. La composante génétique joue pour beaucoup dans le déclin cellulaire de la peau, mais ce que nous mangeons aussi. Pour nourrir la peau de l’intérieur, certaines substances sont particulièrement importantes.

Les fibres favorisent un bon transit, et donc l’élimination des toxines qui viennent brouiller le teint. On les trouve dans les fruits et légumes, les céréales complètes, les légumineuses, les fruits secs.

Les antioxydants (vitamines A, C, et E, zinc, sélénium) aident à lutter contre les radicaux libres, pourvoyeurs de rides, et participent à différents mécanismes physiologiques de la peau. À piocher dans les fruits et légumes de couleur orange, rouge, verte, les herbes aromatiques et les épices, le thé.

Les vitamines B aident à maintenir une peau saine. La B5 et la B1 favorisent la croissance cellulaire, la B9 a une action équilibrante, la B2 et la B6 régulent la production de sébum. À puiser dans les aliments non transformés, les céréales complètes, les légumineuses et les aliments coups de pouce comme la levure de bière et le germe de blé.

VOIR PLUS:  Paraître plus jeune et sans rides en 20 minutes avec cette recette maison

Les oméga 3 conditionnent la bonne santé de tous les tissus et donc de la peau. Pour un apport suffisant, consommer deux fois par semaine du poisson gras (saumon, thon, maquereau, sardine…), et quotidiennement de l’huile de colza, de noix, de soja.

Le zinc aide à la cicatrisation de la peau. On le trouve dans les coquillages et les crustacés.

Le magnésium contribue à la solidité des fibres cutanées. À puiser dans les oléagineux, les céréales complètes, le chocolat, les eaux riches en magnésium.

Les 5 règles de base

Une alimentation belle peau ne saurait suffire pour éviter le vieillissement prématuré des tissus sans ces gestes essentiels :

Protéger sa peau du soleil.

Éviter le tabac.

L’hydrater matin et soir.

La démaquiller tous les soirs.

Boire suffisamment d’eau tout au long de la journée.

Y a-t-il des aliments pour garder une belle chevelure ?

Si l’alimentation ne peut rien contre l’apparition des cheveux blancs ni le ralentissement du renouvellement des cheveux consécutif à l’âge, une alimentation équilibrée et saine contribue toutefois à préserver les cheveux le plus longtemps possible. À l’instar de la peau, ils se nourrissent eux aussi de l’intérieur et ils sont particulièrement gourmands de certains nutriments :

• Les protéines, qui apportent des acides aminés nécessaires à la production de kératine.

VOIR PLUS:  Recette pour le défrisage des cheveux

• Le zinc et le soufre.

• Le fer, indispensable à la bonne oxygénation de la fibre capillaire. Une chute de cheveux peut d’ailleurs être le signe d’une carence en fer.

• Les vitamines du groupe B, qui fortifient les racines et participent à la fabrication de la kératine.

En pratique

En cas de cheveux raplapla, misez sur les poissons, coquillages, crustacés, le jaune d’œuf, les lentilles, la levure de bière, le germe de blé.

Que faire en cas de chute de cheveux ?

De nombreux facteurs peuvent être à l’origine d’une chute anormale des cheveux : une anémie, des carences alimentaires, un dysfonctionnement de la glande thyroïde, le stress, un choc affectif, la prise de certains médicaments (contraceptif, médicament contre le cholestérol, l’hypertension), l’usage répété de produits coiffants agressifs, etc. Aussi, face à une chute anormale de cheveux, il est conseillé de consulter un dermatologue afin d’en déterminer la cause et de la traiter.

Source: Top Sante