On connait désormais le secret des japonaises pour rester minces et paraître...

On connait désormais le secret des japonaises pour rester minces et paraître plus jeunes. Lisez ceci

PARTAGER

C’est une évidence, Les japonaises nous font pâlir de jalousie ! Elles inspirent de plus en plus les femmes du monde entier désireuses d’avoir leur taille de guêpe et leur peau de bébé. Leurs secrets de longévité et de jeunesse ne sont pas si gardés que cela puisqu’on vous en livre quelques-uns.

Les femmes du Pays du Soleil-Levant auraient-elles toutes baigné dans la mythique fontaine de jouvence ? À voir leur peau lisse et nette, leur silhouette menue et leurs cheveux éclatants de beauté, on croirait presque que le temps s’est arrêté pour elles et qu’elles n’en subissent pas l’usure. Elles sont minces, gardent un poids et un IMC stables, une santé en fer et une plus longue espérance de vie. Mais quel est donc leur secret ? Voici un petit florilège des bonnes habitudes à leur piquer .

Le thé vert, élixir de jeunesse

Le thé s’entoure en Asie d’un réel rituel. Aujourd’hui, c’est devenu le breuvage le plus consommé au monde après l’eau bien évidemment. Le thé est intéressant contre certaines pathologies et possède une réelle action amaigrissante mais pas que !

  • Il favorise la digestion des graisses et des viandes ;
  • Dissout les mucosités, premières pourvoyeuses d’obésité ;
  • Stoppe la diarrhée ;
  • Limite les méfaits de l’alcool, du tabac, de la pollution atmosphérique et d’une alimentation inadaptée ;
  • Puissant hydratant, le thé désaltère autant que l’eau et favorise la production des liquides et sécrétions organiques ;
  • Limite l’hypertension artérielle et prévient les maladies cardio-vasculaires ;
  • Atténue les nausées de la femme enceinte ;
  • La théine que contient le thé stimule les fonctions cognitives (vigilance, concentration, mémoire…), sans forcément induire les symptômes du café (palpitations, insomnie, nervosité…)
VOIR PLUS:  Chute de cheveux : recette de la friction régénérante aux huiles essentielles

Malgré les nombreuses allégations, le thé vert ne ferait pas miraculeusement maigrir mais permettrait, en accompagnement d’une alimentation saine et variée, de réguler son poids grâce à l’action des catéchines et de la caféine qu’il renferme. Sa concentration en épigallocatéchine gallate (EGCG), puissant antioxydant, favorise la combustion des graisses, notamment celles de l’abdomen.

Quid de la longévité ? Une étude a révélé que les personnes qui boivent plus de 5 tasses de thé vert quotidiennement rallongeaient leur espérance de vie et réduisaient de 16% le risque de développer des problèmes cardiaques.

Haro sur les produits fermentés

Mais que mangent les japonaises pour paraitre aussi jeunes que minces ? L’essentiel de leur nourriture n’est pas constituée que de riz et de tofu. Les japonaises privilégient les végétaux riches en fibres dont les champignons, algues, patate douce, chou, radis, igname, konjac. Elles en mangent en portions raisonnables, sans que leur estomac crie famine. Qui dit légumes bourratifs mais peu caloriques, dit satiété et joli ventre plat. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si les japonais ont des ustensiles de cuisine aussi pratiques que compartimentés.

C’est bien connu les japonais mangent beaucoup d’aliments fermentés pour les nombreux bienfaits qu’ils procurent pour la santé. Ces derniers en plus d’aider à la digestion, augmentent l’apport en certains nutriments.

Le miso et le tempeh, faits à partir de fèves de soya fermentées, constituent la base de l’alimentation au Japon comme en Asie. L’un entre dans la préparation de bouillon, salades, vinaigrettes et marinades, le second se mange comme le tofu, sauté ou grillé.

VOIR PLUS:  10 remèdes pour soulager naturellement les coups de soleil

Le chou fermenté est tout aussi prisé au Japon, aussi bien que le kéfir, sorte de lait fermenté fort concentré en probiotiques que le yaourt normal.
Le kombucha, ce thé fermenté pétillant qui tend à se démocratiser et le kimchi ce mélange concocté à base de légumes lacto-fermentés dans du piment, de l’ail et des produits de la mer (anchois ou crevettes).

La fermentation préserve les nutriments naturels, vitamines, acides gras omégas et diverses souches de probiotiques. Elle favorise également le développement des bonnes bactéries intestinales qui aident à la digestion. En outre, elle aide à évacuer les toxines.

Cap sur les fruits de mer

Les Japonais préfèrent les fruits de mer à la viande rouge. Très peu concentrés en lipides et en glucides, ils sont par conséquent peu caloriques, ce qui en fait des alliés de choix pour garder la ligne.

Véritables cocktails de vitamines, ils regorgent en sels minéraux, oligoéléments et autres antioxydants tels que le cuivre, iode, zinc, fer et sélénium. Le poisson est tout aussi bon pour la santé en raison de ses protéines de haute qualité et acides gras, excellents pour le cerveau, le cœur et les organes. Le riz ou les nouilles accompagnés de fruits de mer, thon, saumon, maquereau sont très populaires dans la cuisine japonaise.

Santé+