Accueil Santé Faire du sport pour réduire le risque de migraine

Faire du sport pour réduire le risque de migraine

15
Faire du sport pour réduire le risque de migraine

Faire au moins deux heures et demie de sport par semaine réduirait les risques d’avoir des migraines. 

Plus des deux tiers des personnes souffrant de migraine ne font pas assez d’exercice physique. C’est le résultat d’une étude préliminaire publiée le 23 février dernier. Selon les chercheurs, les personnes qui font au moins deux heures et demie d’exercice modéré à intense par semaine auraient moins de risques d’avoir des migraines. Cette observation vaut aussi pour d’autres maux tels que le stress, la dépression et les troubles du sommeil.

Le sport pour réduire la fréquence et l’intensité des migraines

« La migraine est une maladie invalidante qui affecte des millions de personnes aux États-Unis, et pourtant l’activité physique régulière peut être un moyen efficace de réduire la fréquence et l’intensité de certaines migraines« , a déclaré l’auteur de l’étude, le Dr Mason Dyess, de l’université de Washington. En effet, lorsqu’un individu fait du sport, son corps sécrète des analgésiques naturels appelés endorphines, qui aident à mieux dormir et réduit le stress.

Pour parvenir à leurs résultats, les chercheurs ont analysé l’activité physique de 4 647 patients diagnostiqués comme étant migraineux. Trois quarts d’entre eux souffraient de migraines chroniques, soit 15 ou plus par mois. Les autres avaient des migraines épisodiques, soit jusqu’à 14 par mois. Tous devaient remplir un questionnaire sur les caractéristiques de leurs migraines, de leur sommeil, leur dépression, leur stress, leur anxiété et la quantité de sport qu’ils faisaient chaque semaine.

VOIR PLUS:  5 Signes que vous êtes en mauvaise santé

77% des gens qui ne font pas de sport ont des troubles du sommeil

Les résultats sont probants : les personnes qui faisaient moins deux heures et demie d’activité physique hebdomadaire souffraient plus de dépression, d’anxiété et de problèmes de sommeil. Dans le groupe des participants qui ne faisaient pas d’exercice physique, 47% se sont déclarés dépressifs, 77% avaient des troubles du sommeil et 48% avaient 25 jours ou plus de forts maux de tête par mois. Chez les individus qui faisaient au moins 150 minutes de sport par semaine, soit deux heures et demie au moins, 25% se déclaraient dépressifs, 66% avaient des troubles du sommeil et 25% avaient 25 jours ou plus de forts maux de tête par mois.

« Il existe de nouvelles thérapies disponibles pour la migraine, mais elles sont très coûteuses, conclut le Dr Mason Dyess. Les personnes souffrant de migraine devraient envisager d’intégrer plus d’exercice dans leur vie quotidienne, car cela peut être un moyen sûr et peu coûteux de gérer et de minimiser certains des autres problèmes qui accompagnent souvent les migraines.