Accueil Beauté Est ce que c’est une bonne idée de mettre du dentifrice sur...

Est ce que c’est une bonne idée de mettre du dentifrice sur une brûlure ou un bouton ?

26
Est ce que c'est une bonne idée de mettre du dentifrice sur une brûlure ou un bouton ?

Le net fourmille de plus ou moins bonnes astuces pour régler les soucis du quotidien. C’est ainsi que s’est fait connaître l’astuce du dentifrice pour soulager une brûlure et assécher un bouton. Il faut dire que cette idée est pleine de promesses : nous en possédons tous un tube à la maison et c’est un produit on ne peut plus économique dont les utilisations sont illimitées. Bref, c’est assez séduisant d’autant que la fraîcheur de la menthe laisse présager de nombreux bienfaits. Toutefois, est-ce vraiment une bonne idée d’utiliser du dentifrice sur un bouton ou une brûlure ? Grand-mère fait le point sur cette astuce très connue !

Utiliser du dentifrice sur un bouton : une bonne idée ?

On prête au dentifrice des propriétés asséchantes permettant de faire disparaître un bouton d’acné et d’accélérer la cicatrisation de l’inflammation en quelques heures. Rappelons en effet qu’il contient des ingrédients tels que le bicarbonate de soude, le peroxyde d’hydrogène, l’alcool, le triclosan ou encore le sodium laureth sulfate qui pourraient effectivement assécher l’imperfection.

Toutefois, rappelons que le dentifrice est destiné à une utilisation sur les dents qui comptent parmi les parties les plus robustes du corps. C’est donc en totale opposition avec la peau du visage qui est en revanche la plus délicate. Cela a donc pour effet de complètement nuire au pH de la peau, causant alors des irritations. Cela n’assèche pas : cela irrite la peau ! On risque alors de voir apparaître des rougeurs inflammatoires, de la rosacée ou encore de l’eczéma… des soucis de peau plus difficiles encore qu’un simple bouton.

VOIR PLUS:  Herbes et épices qui favorisent la pousse des cheveux

La quantité de triclosan dans la pâte à dents peut aussi être un problème, les quantités étant très réglementées dans les produits de soin visage du quotidien. À noter aussi que de nombreux ingrédients qu’il contient (SLS, propylène glycol, alcool cinnamique…) peuvent aussi causer une allergie. Au programme : rougeur, démangeaisons et gonflement douloureux ! Enfin, dans le dentifrice, il y a aussi souvent de l’alcool ou du menthol ainsi que des billes et des colorants qui peuvent s’avérer très inflammatoires sur l’épiderme fragile du visage.

Aussi, cette option peut certes éventuellement un peu fonctionner. Elle est toutefois déconseillée ! Un bon masque ou l’application d’une huile essentielle contre les petits boutons rouges type lavande ou arbre à thé (ou tea tree) sont autant de solutions alternatives plus douces pour calmer les imperfections. Une peau acnéique est déjà en souffrance et soumise à des traitements purifiants souvent très rudes. Inutile de l’empirer inutilement avec du dentifrice !

Utiliser du dentifrice sur une brûlure : une très mauvaise idée

Parmi les pires remèdes à appliquer sur une brûlure, il y a le blanc d’œuf (qui ne contient pas de collagène contrairement à la légende), le beurre, la farine, l’huile, les crèmes grasses… et le dentifrice ! Tous ces produits ont un point commun : ils gardent la chaleur au sein de la peau. Même si on a l’impression que cela soulage, cela laisse donc tout le loisir à la brûlure de continuer à brûler.

VOIR PLUS:  5 masques visage maison pour une jolie peau

La Dre Lætitia Goffinet, maître de conférences en brûlologie et chirurgie reconstructrice au CHRU Nancy-CHR Metz-Thionville, évoque un autre risque pour Le Figaro : « On voit encore arriver dans nos services des brûlés recouverts de beurre, de dentifrice ou de pelures de pommes de terre, ce qui ne fait qu’augmenter le risque d’infection, voire de septicémie ! ». Loin de calmer la réaction inflammatoire, le dentifrice peut aussi provoquer des convulsions chez les enfants. Il ne faut donc pas se laisser avoir par la sensation de frais !

Pour calmer une brûlure légère, la seule solution est la règle des trois 15 : 15 minutes sous une eau à 15°C (donc ni froide ni gelée, juste fraîche) à 15 cm du robinet. Une fois que la brûlure est calmée, on peut appliquer d’autres remèdes naturels plus appropriés. Cela inclut le miel, l’aloe vera ou l’huile de millepertuis. Dans le cas d’une brûlure plus sévère, consultez un médecin.