Accueil Beauté Découvrez 3 remèdes naturels pour vite guérir vos ampoules

Découvrez 3 remèdes naturels pour vite guérir vos ampoules

29
Découvrez 3 remèdes naturels pour vite guérir vos ampoules

L’été est une saison agréable, mais qui apporte tout de même son lot d’inconfort et de désagréments ! Les beaux jours étant propices aux longues balades sans forcément porter des chaussures adéquates (talons, sandales…), cela crée de la friction. Finalement, la randonnée laisse les pieds fatigués et des ampoules douloureuses laissent une sensation de brûlure sur les orteils, le talon ou la voûte plantaire. Et bien sûr, le port de chaussures neuves peu confortables ou à la mauvaise pointure n’arrange pas non plus l’état des pieds. 

Bon à savoir : Nous ne reviendrons pas ici sur les astuces déjà abordées dans un autre article où nous vous avions expliqué comment soigner une ampoule avec du gel d’aloe vera (régénérant cellulaire), un cataplasme argile blanche ou argile verte (propriétés antiseptiques, cicatrisantes et hémostatiques) pour soulager la douleur ou encore de l’huile essentielle de lavande (antiseptique, anti-inflammatoire et cicatrisante). Vous pourrez consulter ces astuces sur cette page si cela vous intéresse.

1) Le bain de pieds au bicarbonate pour soigner les ampoules

Les bains de pieds permettent de délasser les pieds éreintés par un frottement répété. En plus de calmer la sensation d’échauffement, le fait d’y ajouter du bicarbonate de soude soulage et aide à assainir la peau remplie de liquide et enflammée à cause des souliers et de la chaleur. L’ampoule va aussi s’assécher plus vite et sa guérison sera accélérée. Pour l’utiliser, il suffit d’en incorporer une tasse dans une bassine d’eau tiède. Ensuite, faites tremper vos pieds pendant 15 minutes.

VOIR PLUS:  Rajeunissez en 5 minutes : un masque liftant naturel qui a laissé les chirurgiens esthétiques sans voix

Si vous n’avez pas de bicarbonate, vous pouvez aussi infuser des flocons d’avoine ou des feuilles de sauge fraîches (cicatrisantes et anti-infectieuses) dans de l’eau bouillante que vous laisserez refroidir avant l’usage. Cela aidera aussi à désinfecter l’épiderme et soulager les phlyctènes (le terme médical désignant les ampoules).

2) Une compresse au calendula

La fleur de calendula possède de nombreuses vertus médicinales, car elle est riche en actifs anti-inflammatoires et cicatrisants exceptionnels. On ne fait pas mieux pour apaiser et cicatriser tous les petits bobos du quotidien. Elle permet de favoriser une régénération rapide des tissus cutanés lésés et douloureux afin de pouvoir vite retrouver de jolis pieds. Généralement, on emploie la teinture mère de calendula (10 gouttes dans un verre d’eau bouillie). Imprégnez une compresse de cette mixture et posez-la sur l’ampoule. Laissez poser sur l’ampoule et répétez si possible 3 à 4 fois par jour. Continuez jusqu’à cicatrisation !

3) Le cataplasme de menthe et persil

La menthe offre un effet antalgique et le persil est cicatrisant ainsi qu’antiseptique local. C’est donc un excellent duo pour prendre soin d’une ampoule sur les mains et les pieds. Pour préparer votre remède, prélevez les feuilles de 2 branches de menthe et de persil. Ensuite, prenez soin de les rincer et de les ciseler finement. Il ne vous restera plus qu’à appliquer  cette mixture sur l’ampoule. Laissez poser une demi-heure, si besoin sous un pansement. Après coup, rincez la plaie et répétez ces étapes jusqu’à la guérison totale de la lésion.

VOIR PLUS:  11 Façons d’utiliser le miel pour améliorer l’apparence de votre peau, de vos cheveux et de vos ongles

Percer ou ne pas percer ?

Chez votre pharmacien ou en grande surface, vous pourrez trouver des pansements spéciaux qui soulagent les douleurs et protègent la lésion. Toutefois, cela ne suffit pas toujours et on hésite alors à percer. Or, les avis sur la question peuvent varier d’un pédicure-podologue à l’autre. Les frottements répétés au niveau de la cloque peuvent néanmoins être désagréables et la vider peut soulager les brûlures cutanées ressenties. Prenez toutefois soin de désinfecter avant et après le perçage, mais aussi à désinfecter l’aiguille. Une fois la phlyctène percée et la lymphe (le liquide clair) vidée, il ne faut toutefois pas retirer la “seconde peau” qui a un effet protecteur. La retirer laisserait la peau à vif, rendant la guérison plus longue et les risques d’infection plus certains.

Rappelons cependant qu’il vaut toujours mieux savoir comment éviter les ampoules plantaires afin de s’éviter bien des tracas. Et bien souvent, le simple fait de porter des chaussures adaptées et des chaussettes en coton peut suffire.

Article précédentTarte tatin de tomate caramélisée pour vos repas d’été
Article suivantPetite recette pas chère de l’huile sublimatrice pour la peau