Si vous vous rasez les poils pubiens, lisez ceci

Si vous vous rasez les poils pubiens, lisez ceci

PARTAGER

Il y a des conditionnements créés par la société qui sont totalement dangereux pour la santé. En effet, il existe plusieurs manières de s’épiler, que ce soit à la cire orientale, au rasoir ou à la lumière pulsée. Chacun vend ses avantages en dénigrant les autres. Mais dans ce commerce esthétique, existe-t-il vraiment des bienfaits à l’épilation ?

Bien que l’aspect physique et esthétique soit la base de l’épilation, il faut se demander si ce genre de pratique met en danger notre santé et notre corps. Car ce diktat social ne vaut pas la peine d’être suivi si nous nous mettons en danger. Symbole controversé de la féminité depuis bien longtemps, le fait de devoir être parfaitement épilée engendre des complexes pour les femmes souffrant de pilosité excessive.

Sachez que le corps humain ne laisse rien au hasard, et de par son intelligence, nous sommes conçus avec des poils pubiens ayant un rôle important, c’est ce que nous allons aborder en parlant également des dangers de l’épilation du corps et du maillot.

Le rôle des poils pubiens :

Les poils pubiens permettent de protéger la vulve des infections et des bactéries. Ils permettent également de contrôler la sudation, car ils absorbent et conservent la sueur ce qui ralentit le phénomène de déshydratation. De même, les poils en règle générale, captent la température et sont des récepteurs qui nous indiquent les écarts de températures.

La pilosité pubienne est un rempart contre les chocs et les frottements. Surtout, pendant les rapports sexuels. Mais bien plus encore, les poils intimes sont les acteurs de la sensibilité et de la communication émotionnelle. Ils participent à la lubrification de la peau grâce à leurs glandes sébacées envoyant de l’huile à la surface de la peau et ils émettent des phéromones. Des études semblent démontrer que la vue d’un pubis couvert de poils augmente ou crée l’excitation masculine.

VOIR PLUS:  Voici comment vous débarrasser naturellement de vos poils indésirables une fois pour toutes, avec un simple massage

Bien loin du synonyme sale que l’on confère aux poils, il est nécessaire d’un point de vue hygiénique d’en avoir pour lutter contre certaines maladies.

Les dangers de l’épilation du corps et du maillot

Trop souvent minimisés pour satisfaire les diktats de la société, il existe énormément d’inconvénients à se faire épiler le corps et la zone intime, à commencer par la douleur.

Réellement, il n y a pas de raisons « fonctionnelles » à enlever les poils, car au bout d’un certain temps, ils se renouvellent. D’un point de vue pratique également, il n’y aucune utilité à les enlever vu qu’ils ne nous dérangent pas pour satisfaire nos besoins primaires et pratiquer des activités.

Globalement, l’épilation est nocive car nous arrachons la glande sébacée du poil qui permet l’hydratation, ce qui assèche notre peau, la fragilise et la sensibilise aux infections.

  • L’épilation au rasoir : Le rasage des poils pubiens engendre des micros lésions de la peau, c’est-à-dire des coupures microscopiques qui sont l’endroit parfait pour la prolifération des bactéries et la transmission d’infections sexuellement transmissibles. De plus, l’apparition de poils incarnés est favorisée par cette pratique et la peau devient plus épaisse.
  • L’épilation à la cire : Au-delà des méfaits d’enlever les poils, la cire est dangereuse de par sa température. Bon nombre de femme se retrouve avec la peau brûlée. Ce type d’épilation est contre-indiquée pour les personnes qui ont des troubles circulatoires, des troubles respiratoires (dus aux émanations de la cire chauffée), des allergies, des grains de beauté ou une peau sensible et réactive.
  • L’épilation à la cire froide : Contrairement à la cire chaude, elle ne brûle pas mais est contre-indiquée chez les personnes qui ont des troubles circulatoires. Car même si la température ne rentre pas en compte, le fait d’arracher la bande d’un coup sec, traumatise les jambes et la circulation.
  • L’épilation à la lumière pulsée ou au laser : Le principe de la lumière pulsée et du laser est le même, celui de brûler les follicules pileux pour que le poil ne pousse plus. La seule différence réside dans le fait que la longueur d’onde émise par l’appareil est moins forte pour la lumière pulsée. Cependant, les effets secondaires, au-delà de l’arrachement du poil, sont des rougeurs de la peau, des œdèmes, des ampoules liées aux brûlures et des modifications de la couleur de la peau.
VOIR PLUS:  IMPRESSIONNANT! Voici comment faire pour éliminer les poils Naturellement et définitivement

Sachez qu’il est conseillé de couper les poils plutôt que de les épiler ou de les raser car cela est sans risque.

Santé +