Accueil SANTE Comment traiter et prévenir les crampes qui empêchent de dormir ?

Comment traiter et prévenir les crampes qui empêchent de dormir ?

101

Par des mouvements musculaires involontaires ou incontrôlés, des spasmes peuvent survenir à tout moment, souvent accompagnés de contractions douloureuses. Cependant, ce phénomène semble être plus fréquent pendant la nuit, lorsque les muscles sont au repos. Un obstacle pour ceux qui tentent de maintenir la qualité de leur sommeil car, bien que les convulsions soient généralement bénignes, elles ne manquent pas de perturber notre confort. Affectent principalement les membres inférieurs, ces différents facteurs peuvent être causés.

Beaucoup d’entre nous ont tendance à associer les spasmes à l’effort physique et ne comprennent donc pas leur apparence nocturne. Cependant, ce phénomène sera tout à fait logique car le corps subit un repos pendant le ralentissement de la circulation sanguine et la stagnation des toxines, créant un environnement favorable à l’apparition de crampes musculaires.

D’où viennent les convulsions?

  • Mauvaise attitude
  • Froid
  • Effort physique intense dans les heures précédant le coucher
  • Sécheresse
  • Problèmes d’articulation ou de genou
  • Manque de certains minéraux
  • Insuffisance veineuse
  • Prendre certains médicaments

De plus, des convulsions et des carences en oligo-éléments, notamment en sels minéraux, peuvent survenir lorsque l’eau est insuffisante. À cette fin, les athlètes sont fortement encouragés à boire beaucoup d’eau pendant les séances d’entraînement. D’autant plus que lors d’une activité physique très intense, les muscles peuvent être trop sollicités, ce qui prolonge la douleur et provoque des spasmes nocturnes. Ces résultats ne sont pas exclusifs aux athlètes. Un mode de vie sédentaire peut également avoir des répercussions sur la relaxation musculaire. Lorsque vous passez de l’inactivité à l’effort, ils peuvent avoir des difficultés à effectuer cette transition. Ainsi, le mouvement de rétraction / relaxation aura des difficultés à fonctionner, ce qui entraînera une tension musculaire qui apparaîtra pendant la nuit, car la relaxation musculaire ne peut pas être réalisée de manière optimale.

VOIR PLUS:  Comment utiliser l’aloe vera pour traiter le diabète ?

Crampes nocturnes

Bien entendu, compte tenu des facteurs en jeu, les premières mesures de prévention concernent le mode de vie, notamment la nutrition et l’eau. Les aliments riches en potassium et / ou en magnésium tels que les bananes, les abricots secs ou les lentilles sont préférés. Il est fortement recommandé de boire au moins un litre et demi, car les muscles contiennent environ 75% de l’eau.

Ainsi, en luttant contre les carences et une hydratation suffisante, il est possible de réduire certains des facteurs responsables des crampes musculaires irritantes. Il en va de même pour l’activité physique qui doit être régulière pour éviter les mouvements brusques ou les forces musculaires. Cela comprend l’échauffement, l’entraînement progressif, les exercices de fitness et l’équipement de prévention des blessures approprié. Il est également possible de faire des étirements avant de se coucher pour réchauffer les muscles et éviter des tensions douloureuses pendant la nuit.

Si les convulsions continuent à se manifester, le Dr Ducasse recommande:

  • Relâchez les muscles tendus en essayant de les étirer progressivement
  • Si la crampe survient au mollet, placez votre pied sur le sol en appuyant puis relâchez le muscle de votre main. Vous pouvez masser de bas en haut pour stimuler la circulation sanguine et soulager la douleur
  • Si les crampes se situent à la cuisse ou au pied, faites quelques pas sur un sol froid pour soulager la douleur.
  • Si la spasticité persiste pendant la nuit, un avis médical sera nécessaire pour déterminer la cause exacte.
VOIR PLUS:  1 mois avant une crise cardiaque, votre corps vous donne cet avertissement

Santé+