Accueil SANTE Comment le miel combat-il le cancer?

Comment le miel combat-il le cancer?

166

Certains aliments ont de puissantes propriétés. Ils sont capables de guérir et prévenir plusieurs maladies. Le miel en fait partie. Ce liquide sucré, en plus d’apporter du goût au thé ou au pain grillé, a le potentiel d’être un traitement médical alternatif, pour lutter aussi contre le cancer.

Les avantages du miel pour la santé sont remarquables. Le miel est un antibactérien, antiviral, antifongique, et a des propriétés antibiotiques. Une étude récente publiée dans le Journal Molecules a essayé de savoir comment le miel peut traiter ou du moins inhiber divers types de cancer. La recherche a démontré que les flavonoïdes et les acides phénoliques sont les composés primaires qui donnent au miel ses propriétés anti-cancéreuses.

Beaucoup de ces flavonoïdes sont des phytoestrogènes, ce qui signifie qu’ils se lient facilement aux récepteurs des œstrogènes, augmentant potentiellement l’influence positive qu’ils ont sur les cancers. En outre, certains miels (mais pas tous) sont capables de cibler sélectivement les cellules cancéreuses, les tuer tout en épargnant les cellules saines.

Les propriétés anti-cancéreuses du miel ont été étudiées pendant plusieurs années. Des recherches les ont liées à des résultats positifs sur plusieurs formes de cancer, comme le cancer du foie, le cancer colorectal, celui de la prostate, de la vessie, de l’endomètre, de la peau, du col de l’utérus, du poumon, de la bouche, des os, et des reins.

VOIR PLUS:  Comment le stress, le magnésium et d'autres maladies sont liés

Le miel est un produit naturel capable d’inhiber ou stopper le développement et la progression de la tumeur et du cancer. Il a des propriétés antiprolifératives, anti-tumorales, anti-métastatiques et anticancéreuses.

Le miel est fortement et sélectivement cytotoxique contre les cellules tumorales ou cancéreuses. En même temps, il est non-cytotoxique pour les cellules normales. Il peut inhiber la cancérogenèse en modulant ou en interférant dans les processus moléculaires. Il peut donc être considéré comme un agent anticancéreux potentiel prometteur qui mérite de plus amples recherches, aussi bien expérimentales que cliniques.

Nous commençons à peine à comprendre les nombreux avantages potentiels anti-cancer du miel. Mais comme nous en savons un peu plus, il est devenu évident que cette nourriture guérissante naturelle pourrait très bien être plus efficace et sans doute moins dangereuse que les traitements conventionnels comme la chimiothérapie.

En fait, une étude récente comparant les effets du miel de Tualang et ceux des médicaments de chimiotérapie (comme le tamoxifène, un médicament de chimiothérapie conventionnelle), a révélé qu’ils étaient comparables mais sans les effets secondaires de la chimiothérapie.

Santé+