Accueil SANTE 5 signes de manque d’oxygène dans votre sang

5 signes de manque d’oxygène dans votre sang

238

L’oxygène est une composante essentielle de la vie. Il voyage dans le corps, dans le sang, vers les organes vitaux, les cellules et les tissus du corps pour un bon fonctionnement quotidien. Bien que l’oxygène soit le gaz le plus abondant sur la planète, dans de nombreux cas, les personnes souffrent d’un manque de circulation de ce gaz dans le sang. Ceci s’appelle l’hypoxie.

Une hypoxie signifie une hypoxie nécessaire au maintien du fonctionnement des tissus. Ceux-ci sont distribués dans le sang. Mais l’hypoxie peut identifier deux possibilités différentes: soit il y a un manque d’oxygène dans le sang, soit les tissus sont incapables d’absorber l’oxygène attribué.

Ce qui fait qu’il existe plusieurs types d’hypoxies, chacune à cause ou effet différents :

  • Hypoxie cérébrale : fait référence à un manque d’oxygène au niveau des cellules et des tissus dans le cerveau.
  • Hypoxie fœtale : elle désigne un manque dans le niveau d’oxygène communiqué au fœtus pendant la grossesse.
  • Hypoxie hypoxémique : elle définit une faiblesse au niveau de la pression partielle de l’oxygène.
  • Hypoxie anémique : Les globules rouges sont ceux qui transportent l’oxygène vers le reste de l’organisme. En cas d’anémie, il y a un manque de globules rouges ce qui peut causer l’hypoxie.
  • L’hypoxie circulatoire : quand le débit de la circulation du sang n’est pas suffisant pour apporter le niveau d’oxygène nécessaire, à un temps donné, au reste de l’organisme.
  • Hypoxie cytotoxique : C’est justement là qu’on se retrouve avec des tissus incapables d’assimiler l’oxygène, pourtant disponible dans le sang.
VOIR PLUS:  Recette de thé de persil, qui aide à perdre 5 kilogrammes en seulement 3 jours

Non traitée, une hypoxie peut mener à une insuffisance cardiaque, des lésions cérébrales, un accident vasculaire cérébrale (AVC) et même à un coma. Il convient donc de connaître les symptômes de ce trouble pour pouvoir consulter au plus tôt. Zoom sur les signes auxquels il faut prêter attention selon Dr Aaron Tabor.

Les signes démontrant un manque d’oxygène dans le sang :

  • Vous vous sentez faible : Votre capacité à bouger votre corps et accomplir vos tâches quotidiennes relève en grande partie de vos muscles. Ces derniers sont également composés de tissus. S’il y a manque d’oxygène régulier dans le sang, les tissus ne sont pas bien fournis en oxygène et vous vous sentez faible. À titre d’exemple, porter une caisse qu’une personne de corpulence moyenne peut soulever facilement vous demande plus d’effort.
  • La fatigue : Il est vrai que tout le monde peut sentir un coup de fatigue, soit après une période de travail intense, soit après une suite de challenges émotionnels et psychologiques. Mais si la fatigue est chronique, elle est le plus souvent un signe de manque d’oxygène dans le sang. La raison derrière cela est que l’oxygène est comme le carburant de votre corps. Ainsi, à force de faire toute sorte d’activités durant la journée alors que vous n’avez pas assez d’oxygène, vous vous retrouvez à bout de souffle plus rapidement.
  • Les maux de tête : Les petites migraines et les maux de tête sont généralement des symptômes bénins mais s’ils se présentent conjointement avec une sensation de torpeur, de vertige ou de manque de coordination des mouvements, c’est que le corps manque d’oxygène. Ce manque engendre l’accumulation des toxines dans le corps,ce qui génère les maux de tête. Les tissus du cerveau ne recevant pas l’oxygène nécessaire à leur bon fonctionnement, vous souffrez d’un manque de coordination et de concentration.
  • La tachycardie et les palpations cardiaques : quand votre cœur bat à un rythme anormalement plus élevé, c’est qu’il essaie de pomper le maximum d’oxygène présent dans le corps. Et plus son effort augmente, plus vous sentez des palpitations relatives à un rythme cardiaque anormal. Si vous ne souffrez pas d’anxiété, ceci est un symptôme à prendre en considération.
  • Troubles de la respiration : Un manque d’oxygène cause inévitablement des difficultés à respirer. En général, les personnes souffrant d’hypoxie sont plus facilement essoufflées, à l’effort comme au repos.
VOIR PLUS:  Ce que fait le Wi-Fi à votre corps

Qu’importe le nombre de symptômes dont vous souffrez, la consultation d’un médecin est nécessaire pour éviter toute complication. 

Santé+