Accueil Santé 4 Moyens naturels pour soulager le gonflement des pieds et des chevilles

4 Moyens naturels pour soulager le gonflement des pieds et des chevilles

131
4 Moyens naturels pour soulager le gonflement des pieds et des chevilles
4 Moyens naturels pour soulager le gonflement des pieds et des chevilles
Avoir les pieds et les jambes enflées peut rapidement devenir très handicapant à gérer au quotidien. Ce gonflement gênant et inesthétique, que l’on appelle oedème dans le jargon médical, peut empêcher certaines femmes de porter leurs jupes, leurs robes et leurs talons préférés. Parfois, ce symptôme s’accompagne de douleurs au réveil ou en fin de journée. Dû à une accumulation de liquides au niveau des membres inférieurs, l’oedème peut être à l’origine d’une maladie sournoise dans certains cas. Passons en revue les facteurs susceptibles de causer ce gonflement des pieds et des chevilles et les moyens naturels pour le soulager.

Très fréquent, le gonflement des pieds peut s’accompagner d’autres symptômes comme des fourmillements, l’apparition de petites capillaires, de veines ou de varices, une gêne en position debout ou encore des rougeurs. Si ce signe est généralement bénin, il peut parfois être causé par une pathologie spécifique. Si vous ne souffrez pas d’un problème de santé responsable de ce gonflement, vous pouvez opter pour des remèdes naturels afin de pallier ce désagrément.

Les différentes causes des pieds gonflés 

  1. Une rétention d’eau 

La première cause que l’on suspecte lorsqu’il y’a un gonflement des pieds, c’est une rétention d’eau. En effet, une mauvaise circulation sanguine peut entraîner une accumulation de sang dans les veines des membres inférieurs. Les veines se dilatent et deviennent poreuses. Ainsi, l’eau qui circule finit par pénétrer les cellules qui se remplissent et font gonfler les tissus. Généralement, les femmes enceintes sont les plus concernées par ce problème, surtout dans les derniers mois de la grossesse. L’utérus, qui exerce une pression sur les vaisseaux sanguins de l’abdomen, peut altérer la circulation sanguine et entraîner un gonflement des membres inférieurs.

  1. Un diabète

La diabète est une maladie caractérisée par une hyperglycémie chronique. Cette hausse de la glycémie peut rétrécir les vaisseaux sanguins et altérer la circulation du sang dans les membres inférieurs. Ainsi, les personnes diabétiques peuvent souffrir de douleurs ou de gonflement des pieds et/ou des chevilles.

  1. Une alimentation trop salée

Consommer des plats surgelés, des produits industriels et des aliments riches en sel peut engendrer une rétention d’eau et l’apparition d’un œdème.

  1. Des troubles prémenstruels

À l’approche des règles, certaines femmes souffrent d’une rétention d’eau. Interrogée par le Journal des Femmes, le Dr Odile Bagot, gynécologue, explique que ce symptôme est causé par un déséquilibre oestrogène-progestérone qui fait stagner l’eau dans le corps. Ainsi, les femmes peuvent prendre du poids et avoir l’impression d’être gonflées.

  1. Une insuffisance rénale
VOIR PLUS:  Dormir plus c'est aussi faire plus l'amour !

Ce gonflement au niveau des pieds et des chevilles peut révéler une pathologie comme l’insuffisance rénale, notamment lorsque le rein est dans l’incapacité d’éliminer correctement les liquides de l’organisme.

  1. La chaleur 

Dans certains cas, le gonflement des membres inférieurs se manifeste l’été et lorsqu’il fait particulièrement chaud.

  1. Le port de chaussures inadaptées 

Des chaussures trop étroites peuvent engendrer une dilatation des vaisseaux sanguins et favoriser un gonflement des pieds.

Selon le Dr Handschuh, médecin généraliste, il faut absolument consulter son médecin traitant “si le gonflement ne touche qu’un seul pied, qu’il cause un gonflement du mollet et qu’il survient après une période d’immobilisation prolongée”.  En effet, cela peut être le symptôme d’une phlébite, une maladie silencieuse potentiellement mortelle.

4 remèdes naturels pour soulager les pieds et les chevilles enflés

Si ce gonflement des pieds et des chevilles est gênant à supporter, il existe des astuces naturelles pour le soulager :

  1. Le bain à la menthe

Pour apaiser le gonflement des pieds et des chevilles, vous pouvez préparer un bain à la menthe.

Ingrédients :

  • ¼ tasse de feuilles de menthe
  • 4 tasses d’eau

Préparation :

Mettez les feuilles de menthe dans une casserole contenant 4 tasses d’eau. Portez à ébullition puis retirez du feu et laissez infuser pendant 10 minutes. Laissez refroidir puis verser la préparation dans une bassine. Trempez-y vos pieds pendant 25 minutes.

  1.   L’eau tonique

L’eau tonique est un remède de grand-mère efficace contre la rétention d’eau. Dans un grand seau ou une bassine, versez de l’eau tonique à température ambiante. Trempez vos pieds dans cette solution pendant une trentaine de minutes pour réduire l’inflammation.

  1. Le bain d’eau salée

Vous pouvez utiliser du sel de mer ou du sel d’Epsom pour atténuer l’œdème. Dans une bassine remplie d’eau, ajoutez une poignée de sel et mélangez. Trempez vos pieds pendant 20 minutes pour détendre vos muscles et réduire le gonflement.

  1. Des apports plus importants en magnésium 

Une carence en magnésium peut entraîner une accumulation des fluides dans les tissus de l’organisme. Pour réduire l’œdème, il peut s’avérer utile de vérifier toute déficience en consultant un médecin. En sus, les aliments les plus riches en magnésium sont les épinards, le chocolat noir, les légumes verts, les noix et les fruits secs. Ne vous en privez pas !

8 conseils pour lutter contre la rétention d’eau 

  • Porter des bas de contention 

Si vous avez l’habitude de rester debout pendant longtemps, vous pouvez porter des bas de contention pour comprimer vos membres inférieurs et prévenir ou réduire l’œdème.

  • Avoir une bonne hygiène de vie 
VOIR PLUS:  8 aliments pour l’améliorer notre circulation sanguine

Les personnes en surpoids sont les principales victimes du gonflement des pieds. Pour soulager ce symptôme, pas de secret : il faut avoir une alimentation équilibrée, ni trop salée ni trop sucrée, et faire de l’exercice physique de manière régulière. Évitez les plats gras et optez pour des fruits et des légumes riches en vitamines et en minéraux. Les agrumes, les fruits rouges, les poivrons et les tomates sont des aliments bons pour les vaisseaux sanguins, indique Ariel Toledano, phlébologue.

  • Surélever les jambes

Pour favoriser le retour veineux et permettre une bonne circulation du sang dans les membres inférieurs, allongez-vous sur votre lit ou votre canapé et surélevez vos pieds à l’aide d’un coussin. Vous pouvez aussi vous allonger sur un tapis au sol, et placez vos jambes contre le mur pour les surélever.

  • Faire un auto-massage 

L’oedème peut également être soulagé grâce à un massage. Faites des mouvements circulaires en massant vos pieds, vos chevilles et remontez progressivement jusqu’aux genoux.

  • Utiliser un jet d’eau froide

Pour atténuer l’œdème, vous pouvez opter pour l’eau froide. Réputé pour améliorer la circulation sanguine, ce remède de grand-mère va vous faire du bien si vous avez les pieds gonflés et douloureux. Il suffit de passer un jet d’eau froide puissant sur chaque jambe, en partant du bas vers le haut, pendant quelques minutes.

  • Boire une infusion au persil 

Le persil a des vertus diurétiques et anti-oxydantes et peut favoriser le retour veineux. Bouclier contre la rétention d’eau, le persil peut être utilisé en infusion à boire deux fois par jour pour réduire l’œdème.

  • Faire un bain de sauge

Vous pouvez utiliser diverses plantes pour atténuer le gonflement des membres inférieurs. Préparez une infusion à la sauge et versez-la dans une bassine. Lorsque l’eau devient tiède, plongez vos pieds pendant trente minutes.

  • Utiliser des huiles essentielles 

Certaines huiles essentielles sont connues pour soulager la rétention d’eau. L’huile essentielle de cyprès, l’huile de cèdre et l’huile de menthe poivrée ont des propriétés décongestionnantes et drainantes. Mélangez quelques gouttes d’huile essentielle avec de l’huile d’amande douce puis massez vos jambes avec ce remède.

Mise en garde : Les remèdes naturels ne se substituent en aucun cas à l’avis de votre médecin traitant, notamment en présence d’une pathologie sous-jacente qui nécessite un traitement adéquat.

Sante+

Article précédentL’importance des protéines végétales pour notre organisme
Article suivantUn exercice de physiothérapie pour soulager la douleur au genou