Accueil SANTE Les différentes propriétés médicinales du gingembre

Les différentes propriétés médicinales du gingembre

65

Les tisanes fraîches, séchées et en poudre sont utilisées en médecine naturelle depuis des centaines, voire des milliers d’années. Ses ingrédients actifs se trouvent à la racine de la plante, originaire d’Inde. Le gingembre est efficace pour traiter divers symptômes tels que nausées, rhumes ou maux de tête. Quelles sont ses caractéristiques pour la santé?

Propriétés anticancéreuses et anti-âge

Le gingembre contient une quarantaine de composés antioxydants efficaces qui protègent les cellules du corps des radicaux libres, participent au développement des maladies cardiovasculaires, de certains cancers et sont responsables du vieillissement.

Il contient également du gingérol, un antioxydant aux propriétés anti-inflammatoires pouvant prouver ses effets sur le cancer de la prostate.

Riche en cuivre, le gingembre brut contribue à la formation d’hémoglobine et de collagène. Sa consommation favorise la réparation des tissus dans le corps.

Propriétés anti-nausées et vomissements

Deux études ont montré qu’une consommation de 0,5 à 1,5 g de poudre de gingembre était efficace pour traiter les nausées et les vomissements pendant la grossesse. Cette physiothérapie peut également être utile en cas de mal des transports.

Le gingembre contre le diabète?

Selon une étude scientifique, prendre la troisième génération de poudre de gingembre quotidiennement pendant 8 semaines réduirait la glycémie à jeun chez les personnes atteintes de diabète de type 2. Cela améliorerait également la résistance à l’insuline.

VOIR PLUS:  Ce qui arrive lorsque vous n’allez pas aux toilettes

Ginger: Quelles contre-indications?

Le gingembre peut avoir un effet anticoagulant pouvant interférer avec certains médicaments, herbes ou suppléments, ce qui augmente leurs effets. Par conséquent, si vous suivez un traitement, il est recommandé de consulter votre médecin avant de le prendre régulièrement. Évitez de l’utiliser après un saignement ou une intervention chirurgicale.

En outre, le gingembre peut interférer avec les médicaments de la maladie cardiovasculaire ou du diabète. Ces risques d’interaction sont théoriques et sont rarement observés chez les patients, mais des précautions doivent être prises.

Docteur Tamalou