Accueil Santé Causes, symptômes et thérapie physique pour les crampes musculaires nocturnes

Causes, symptômes et thérapie physique pour les crampes musculaires nocturnes

134

Certaines personnes sont régulièrement sujettes à des crampes musculaires pendant la nuit. Ce sont des crampes musculaires bénignes et douloureuses, également appelées «spasmes de repos». Les orteils et les mollets sont souvent les membres les plus touchés. Quels sont ces crampes nocturnes? Existe-t-il des remèdes naturels à éviter?

Crampes nocturnes: quels sont les facteurs de risque?

Les convulsions peuvent durer entre 30 secondes et 10 minutes, puis s’atténuer automatiquement, même si l’inconfort persiste pendant quelques heures.

Comme il est difficile de déterminer les causes exactes des crampes nocturnes, les agents de santé ont identifié certains facteurs de risque communs chez de nombreux patients:

  • La grossesse
  • L’âge
  • Activité sportive intense
  • Un régime déséquilibré
  • Assez d’eau

Comment les soulager naturellement?

Certains exercices d’étirement des muscles affectés ainsi que des massages peuvent aider à soulager la douleur associée aux crampes musculaires.

Exercices en cas de crampe aux jambes:

Asseyez-vous avec votre jambe à plat et vos pieds en l’air. Vous pouvez également prendre le bout de votre pied avec vos mains et tirer vers vous tout en étirant votre jambe en cas de crampes.

Exercices en cas de spasmes du pied:

En position assise, étirez vos orteils pour soulager la douleur.

Comment les éviter?

Avoir une alimentation équilibrée

Assurez-vous de boire de l’eau régulièrement et de suivre un régime alimentaire varié, riche en légumes et en fibres.

En outre, pour éviter les crampes, il est recommandé de se livrer régulièrement à des exercices d’étirement.

Voici quelques exercices:

  • Tenez-vous à un mètre du mur et penchez-vous en avant pour vous toucher les mains sans retirer le talon du sol. Maintenez cette position pendant 10 secondes, relâchez 5 secondes et répétez l’exercice.
  • Avant de vous entraîner, pensez à vous échauffer avant de faire de l’exercice, à un entraînement adéquat et à une bonne hydratation.

Quand consulter?

Si, malgré toutes ces précautions et conseils, vous présentez toujours de fréquentes crampes nocturnes, consultez votre médecin. Parfois, les spasmes musculaires nocturnes sont associés aux effets secondaires du traitement ou sont des symptômes de maladies telles que des artères, une insuffisance veineuse ou une neuropathie périphérique.

Docteur Tamalou