Accueil Santé Astuce Grand-mère: la cure de miel pour se désensibiliser des allergies au...

Astuce Grand-mère: la cure de miel pour se désensibiliser des allergies au pollen

31
Astuce Grand-mère: la cure de miel pour se désensibiliser des allergies au pollen

Nez bouché, écoulement nasal, crises d’éternuements, démangeaisons ou yeux rouges larmoyants… Avec des symptômes aussi désagréables à subir au quotidien, de nombreuses personnes allergiques se prennent à craindre la saison des pollens. Et s’il est toujours possible d’avoir recours à des remèdes naturels pour soulager ses symptômes ou encore pour calmer la conjonctivite allergique, la prévention reste préférable pour éviter de subir le moindre inconfort. Or, en la matière, on a tous déjà entendu que consommer du miel local bio permettait de prévenir les symptômes d’allergies et de se désensibiliser face aux graminées. Mais est-ce bien vrai ? Grand-mère fait le point sur ce mythe.

Sur quoi cette croyance se base-t-elle ?

L’utilisation du miel local à titre préventif se base tout simplement sur les principes de l’immunothérapie. On estime ici qu’étant donné que les abeilles butinent les végétaux locaux, leur miel contient du pollen. Aussi, le fait d’en consommer quotidiennement permettrait de se désensibiliser naturellement, et donc de moins souffrir du rhume des foins. Toujours selon cette théorie, il faudrait donc commencer à consommer le miel local en cure deux mois avant la période des allergies, puis poursuivre jusqu’à la fin de la période critique.

Le miel pour se désensibiliser face aux allergies : la théorie à l’épreuve des faits

En réalité, même si le miel contient bel et bien du pollen, il ne s’agit pas forcément de celui auquel on est allergique. En effet, les abeilles ont tendance à butiner plutôt des fleurs et plantes peu allergènes et au final assez peu les arbres, bourgeons, graminées et autres herbes à poux qui favorisent le plus souvent la rhinite allergique.

VOIR PLUS:  15 jours seulements, pour réduire la graisse du ventre avec ce mélange

Par ailleurs, la quantité de pollen présente dans cet aliment n’est pas suffisante pour entraîner le système immunitaire à mieux réagir en présence de l’allergène. Rappelons que pour désensibiliser un patient, un professionnel de santé opère avec des doses précises et suffisantes. Ces mêmes doses sont ensuite augmentées au fil du temps pour améliorer la tolérance de l’organisme allergique et lui permettre de ne plus réagir en présence de l’allergène. Or, le pollen dans le miel n’y est présent que sous la forme de trace, ce qui est insuffisant pour avoir une quelconque efficacité sur l’allergie.

Enfin, de nombreux sites qui présentent cette astuce affirment que des études scientifiques ont confirmé son efficacité. Pourtant, ils citent rarement les travaux en question, ce qui ne manque pas de questionner le sérieux de ces affirmations. Pour rappel, dès 2002, une étude conduite sur plusieurs mois avait quant à elle conclu à l’inefficacité de ce remède naturel.

Alors, comment se protéger des allergies si le miel ne fonctionne pas ?

La première étape est de prendre contact avec votre médecin généraliste ou votre allergologue. On vous conseillera alors des antihistaminiques sans somnolence (certains sont même disponibles en vente libre en pharmacie !) ainsi que des corticostéroïdes nasaux. Vous pouvez en outre suivre un vrai traitement en immunothérapie avec un professionnel pour mieux vivre vos symptômes au quotidien.

VOIR PLUS:  10 aliments magiques que vous devez manger pour perdre du poids

Il existe aussi certains gestes à adopter chaque jour pour vous protéger lors des périodes critiques comme le simple fait d’éviter les sorties lors des gros pics de pollen en se renseignant sur le site du RNSA. L’utilisation d’un aspirateur à filtre HEPA vous sera très précieuse au quotidien pour entretenir votre intérieur. Vous pouvez aussi adapter votre alimentation pour vous soulager grâce à des aliments bien choisis pour vous soulager.

Du reste, ne lésinez pas sur les lunettes, le chapeau, les cheveux attachés et si possible le masque pour vous protéger au maximum. Après une sortie, pensez à retirer vos chaussures et vous changer rapidement (vos habits et chaussures étant couverts de pollens dont vous ne voulez pas dans votre petit cocon), le tout assorti d’une douche nocturne pour retirer les pollens avant d’aller au lit. Et si vous ne pouvez pas faire de shampoing chaque soir, brossez au moins longuement vos cheveux pour ne pas laisser de graminées sur vos oreillers. Quant au fait de faire sécher le linge dehors, on oublie

Article précédentRégime Thonon : qu’est-ce que c’est ? est-il bon ?
Article suivant6 meilleures recettes pour exfolier la peau naturellement