Accueil Santé Maman Tout ce que vous devez savoir sur le thé pendant la grossesse

Tout ce que vous devez savoir sur le thé pendant la grossesse

13

Boire du thé pendant la grossesse est une pratique courante depuis très longtemps. En fait, pendant la grossesse, il est courant de ressentir des changements ou des inconforts spécifiques au stade. Ainsi, la consommation des plantes peut conduire à une dilution.

Bien que la consommation de tisanes, en particulier de tisanes, soit pratiquée depuis des siècles, de nombreuses femmes qui en boivent ne sont pas conscientes de ses effets. Certains thés n’ont aucun effet et d’autres peuvent présenter certains risques.

Peut-on prendre du thé pendant la grossesse?

Boire une tasse de thé, quelle qu’elle soit, n’a aucun mal pendant la grossesse. Il faut comprendre que le simple fait de prendre une perfusion, de manière ponctuelle, n’est pas un problème en soi.

Cependant, la consommation de certains types de thé, à base de certains remèdes à base de plantes, peut présenter un risque de grossesse. Surtout si la consommation est régulière.

Selon une étude sur le sujet, on estime que jusqu’à 55% des femmes enceintes utilisent des plantes médicinales pour préparer du thé ou d’autres infusions. Cependant, la plupart d’entre eux ne connaissent pas ses effets.

Changements pendant la grossesse

Pendant la grossesse, le corps d’une femme subit des changements temporaires à mesure que de nouvelles structures organiques émergent, telles que le placenta. Ainsi, toute substance, qu’elle soit naturelle ou synthétique, pouvant provoquer une modification des processus physiologiques de cette étape est contre-indiquée.

Un fait important est que boire du thé pendant le premier trimestre de la grossesse est le plus dangereux. Au cours de cette étape, la croissance fœtale est la plus sensible à l’influence des facteurs environnementaux.

En ce sens, de la deuxième semaine à trois mois de grossesse, tout dommage lié aux médicaments, aux produits chimiques, aux métabolites des plantes médicinales ou à toute maladie peut affecter le développement normal du fœtus. Ceci, associé aux propriétés de divers métabolites actifs, influence le développement de troubles.

La tératogenèse, la cytotoxicité, la génotoxicité et d’autres termes désignent les changements nocifs que les cellules embryonnaires subissent au cours de leur formation. Par conséquent, une femme enceinte doit savoir quelles substances interfèrent le plus dans ces processus.

Les plantes médicinales peuvent être tout aussi nocives que l’alcool ou le tabac provenant de produits chimiques qui interfèrent avec le processus de développement du fœtus. L’essentiel, c’est avant tout la prudence à prendre au moment de la consommation.

Quel thé pouvez-vous avoir pendant la grossesse?

  • Menthe poivrée: utilisée pour traiter les coliques, elle est efficace pendant la grossesse pour préparer le sein à l’allaitement
  • Verveine parfumée: pour lutter contre les brûlures d’estomac, les nausées, l’insomnie, les crampes et les inconforts digestifs
  • Gingembre: Il est utilisé pour traiter les nausées et les vomissements
  • Romarin: pour les maux de gorge, l’insomnie et le stress
  • Valériane: infusion relaxante
  • La mélisse: soulage les inconforts digestifs et agit comme un relaxant

Bien que ce ne soit pas le seul qui puisse être consommé, c’est le principal. Il n’y a pas de contre-indications spécifiques pour ces types de thé. Ainsi, une femme enceinte peut le consommer en toute sérénité.

Les tisanes sont contre-indiquées pendant la grossesse

  • Camomille: accélère le processus de naissance. À des doses plus élevées, le col de l’utérus peut se dilater
  • Infusion d’herbes: peut provoquer des crampes
  • Officinal Street: Il accélère le processus de travail et est associé à un prolapsus utérin et un gonflement. C’est aussi un échec
  • Sabila aloe vera: produit des saignements utérins et des saignements utérins. C’est aussi un échec
  • Absinthe: stimule la circulation sanguine dans l’utérus et peut provoquer une fausse couche
  • Boldo: L’un des ingrédients actifs est la thuyone, et ses doses peuvent entraîner un travail spontané.

Consommation de thé pendant la grossesse

Il est largement admis que les remèdes à base de plantes sont sans danger car ils sont utilisés depuis l’Antiquité. Cependant, il n’est pas normal qu’une garantie de sécurité soit absolue.

Avant, pendant et après la grossesse ou l’allaitement, les femmes souhaitant prendre des infusions à base de plantes devraient consulter au préalable un professionnel de la santé expérimenté. Il y a plusieurs effets des herbes sur la grossesse qui ne sont pas bien compris, y compris leurs avantages.

Améliore ta santé