Accueil Santé Risques possibles de carence en vitamine A

Risques possibles de carence en vitamine A

16

Une carence en vitamine A peut causer des problèmes de santé. Ce nutriment est inclus dans les vitamines classées comme liposolubles, c’est-à-dire les vitamines liposolubles et nécessitant un minimum de tissu adipeux pour être stockées dans le corps.

Cependant, des cas de carence en vitamine A peuvent apparaître. Cela se produit lorsque vous suivez un régime très faible en gras, ou chez des personnes qui ne mangent pas une alimentation variée.

Une carence en vitamine A

La vitamine A joue un rôle protecteur pour les nerfs. Ainsi, des niveaux inférieurs de cette vitamine ont été associés à une plus grande prévalence de maladies liées au vieillissement, comme la maladie d’Alzheimer, par exemple.

Les substances à caractère antioxydant réduisent le risque de développer des maladies liées au vieillissement. En ce sens, la vitamine A ne fait pas exception.

Problèmes de vue

Les problèmes de vision sont l’un des premiers signes avant-coureurs d’une carence en vitamine A. La plus courante est la cécité nocturne, qui se manifeste par des difficultés d’adaptation à l’obscurité.

Dans les cas plus graves de carence en vitamine A, des lésions de type oculaire peuvent apparaître. Cependant, ces cas sont extrêmement rares.

Les problèmes digestifs causés par une carence en cette vitamine sont les plus courants. Par conséquent, la diarrhée est une manifestation courante des personnes souffrant de ce problème nutritionnel.

Santé pulmonaire

Les fumeurs ou les personnes atteintes d’une maladie pulmonaire obstructive sont plus susceptibles d’avoir une carence en vitamine A, et chez ce type de personne, de faibles niveaux de vitamine A peuvent augmenter le risque de cancer.

C’est pourquoi la supplémentation peut être évaluée dans des cas spécifiques. Cependant, en règle générale, il est conseillé d’incorporer cette vitamine à travers une alimentation variée.

Les aliments qui contiennent de la vitamine A

Les aliments rouges et oranges fournissent du bêta-carotène et de la vitamine A. Par conséquent, il est avantageux de les inclure souvent dans notre alimentation.

De plus, le lait, le beurre et le fromage sont des sources de ce nutriment. Même certains fruits teints comme les abricots ou les mangues contiennent de bonnes doses de cette vitamine.

En effet, si vous suivez une alimentation variée, et consommez beaucoup de produits végétaux, il est rare que vous souffriez d’une carence en vitamine A.

Surveillez vos niveaux de vitamine A

Le maintien d’un apport sain en vitamine A permet de réduire le risque de maladie à moyen et long terme. Les premières manifestations de ce déficit sont les systèmes digestif et visuel. Cependant, au fil du temps, une carence en vitamine A peut être liée à des modifications de la santé neurologique et à un risque accru de cancer ou de maladie pulmonaire.

En général, la supplémentation en cette vitamine n’est pas recommandée. Chez les patients sains qui suivent une alimentation saine, aucun bénéfice particulier n’a été démontré. D’autre part, il peut être un traitement efficace pour les fumeurs ou pour les personnes atteintes d’une maladie pulmonaire obstructive.

Dans tous les cas, il est conseillé d’inclure fréquemment des plantes rouges pour réduire le risque de carence. N’oubliez pas que les produits laitiers sont également une source de vitamine A. Il est à noter que cette vitamine, grâce à son pouvoir antioxydant, aide à lutter contre le vieillissement et les lésions cérébrales. C’est pourquoi sa consommation ne doit pas être négligée.

Améliore ta santé