Accueil Psycho Les symptômes que vous envoie votre corps pour vous signalez que vous...

Les symptômes que vous envoie votre corps pour vous signalez que vous êtes trop stressés

38
Les symptômes que vous envoie votre corps pour vous signalez que vous êtes trop stressés

De nos jours, nous sommes constamment confrontés à des situations stressantes. Dans la vie professionnelle, sociale ou personnelle, les responsabilités, les conflits et les projets peuvent entraîner un trop-plein de responsabilités qui finissent par mener à des tensions ou à des inquiétudes répétitives. Selon une enquête réalisée par la société ADP et relayée par LCI, 19% des salariés en France se disent stressés au quotidien. Si l’anxiété est souvent vécue en silence, il semblerait qu’elle ait des répercussions sur le corps.

Voici à quoi ressemblent les symptômes du stress lorsque votre corps ne peut plus le supporter :

1. Des maux de tête

Les maux de tête peuvent perturber la qualité de vie de ceux qui les subissent. Parfois, les personnes soumises au stress peuvent ressentir de vives migraines sans en comprendre l’origine. En réalité, les chercheurs ont découvert que les maux de tête pouvaient provenir d’un niveau de stress trop élevé.

2. Des douleurs chroniques

Le stress engendre une sécrétion excessive de cortisol dans le cerveau. Cette hormone peut créer un certain nombre de désagréments dans l’organisme. Selon une expérience scientifique, un taux de cortisol élevé peut entraîner une douleur chronique dans une ou plusieurs parties du corps.

3. Des pathologies à répétition

Le stress peut avoir un impact considérable sur le système immunitaire d’un individu. En effet, les chercheurs indiquent que l’anxiété peut engendrer une dérégulation du système immunitaire, rendant le corps vulnérable aux infections et aux maladies.

4. Une fatigue persistante

La surcharge émotionnelle finit souvent par mener à un épuisement psychologique. Selon une expérience scientifique, une fatigue inexpliquée peut être due à un cumul de stress. Il s’agirait de ce que l’on appelle une fatigue “réactionnelle”,  liée à divers facteurs dont un épuisement au travail, des difficultés à concilier vie familiale et vie professionnelle, ou encore des moments de repos perturbés par le bruit.

5. Des boutons d’acné

L’anxiété se répercute souvent sur votre capital beauté. En effet, si l’excès de sébum est généralement responsable des boutons d’acné sur la peau, il se pourrait aussi que les personnes sujettes à un stress de haute intensité subissent les mêmes effets sans que le sébum ne soit mis en cause. Selon une étude, le stress ressenti jouerait un rôle important dans l’aggravation de l’acné.

6. Un changement de la libido

Lorsqu’une personne est confrontée à un stress chronique, le désir ressenti envers son partenaire peut en pâtir. D’après une étude, les femmes sujettes à un haut niveau de stress subissent des perturbations hormonales et psychologiques qui peuvent mettre à mal leur libido. Des conclusions validées par la sexologue Marie-Hélène Colson qui ajoute d’ailleurs que cet “état de stress à l’origine de la baisse de libido n’est presque jamais perçue par les femmes” qui auraient du mal à faire le lien entre un rythme de vie effréné et “des difficultés sexuelles”.

7. Des fringales et un surpoids

Manger pour apaiser ses émotions. Une stratégie qui fait mouche auprès de nombreuses personnes submergées par le stress. En effet, la science met en évidence une corrélation positive entre le stress et l’alimentation compulsive. Selon le Dr Jean-Philippe Zermati, nutritionniste, le but serait de trouver un réconfort qui nous manque au quotidien face à des situations stressantes. S’il est prolongé, l’expert estime que ce comportement peut, à terme, mener à des troubles du comportement alimentaire.

8. Des problèmes digestifs

On a tendance à dire que l’intestin est notre deuxième cerveau. Force est de constater qu’en période de stress, notre transit intestinal peut devenir plus lent, entraînant ainsi des troubles digestifs. Les chercheurs ont d’ailleurs prouvé que les enfants qui étaient exposés à des situations stressantes avaient plus tendance à souffrir de constipation.

9. Une dépression

L’anxiété et le stress peuvent considérablement altérer le quotidien d’une personne. Selon une étude, le stress chronique augmente le risque de souffrir de dépression sur du long terme. Il est donc essentiel de recourir à des méthodes de relaxation afin de protéger sa santé psychique.

 

Source : Santé+