Voici 10 signes précoces qui montrent qu’un cancer mortel se propage dans...

Voici 10 signes précoces qui montrent qu’un cancer mortel se propage dans vos poumons

PARTAGER

Le cancer du poumon est une maladie qui se propage dans le reste du corps plus que les autres cancers. Il est aujourd’hui la première cause de décès par cancer en France. Alors que plusieurs sondages et recherches ont montré une décroissance de ce cancer chez les hommes, d’autres ont indiqué qu’il est en progression constante chez les femmes. Le tabagisme en est la cause principale mais d’autres facteurs de risque, comme la pollution et les fumées peuvent également le causer. Découvrez les 10 signes précoces du cancer des poumons qu’il faut absolument prendre en considération.

Voici les 10 signes précoces du cancer du poumon :

1. Des essoufflements :

Cette sensation peut être ressentie de façon naturelle par plusieurs d’entre nous après une situation stressante ou une activité physique. Mais quand elle devient très fréquente ou si vous êtes essoufflé juste après votre réveil, il est généralement question d’un sérieux problème respiratoire qui peut indiquer le début d’un cancer du poumon. L’essoufflement peut être un symptôme précoce de presque tous les types de cancer.

2. Des maux de tête :

Les maux de tête peuvent signifier que le cancer s’est propagé et qu’il est arrivé au cerveau. Dans certains cas, les maux de tête sont associés à une métastase cérébrale. Cependant, une tumeur pulmonaire peut parfois créer une pression sur la veine cave. C’est à travers ces veines caves que le sang se déplace de la tête et des bras jusqu’au cœur. Cette pression peut provoquer de graves maux de tête.

3. Douleur au dos et aux épaules :

Vous n’allez probablement pas établir un lien entre le cancer du poumon et les douleurs au dos et aux épaules, mais détrompez-vous il existe bel et bien un lien. Ces douleurs sont associées à un type particulier du cancer du poumon appelé adénocarcinome et qui touche particulièrement les femmes. Des tumeurs de cette forme peuvent se développer sur la partie externe des poumons et exercent une pression sur les côtes et la colonne vertébrale.

VOIR PLUS:  5 recettes de smoothies aux épinards pour vous aider à perdre du poids, prévenir la maladie et purifier votre peau

4. Une fatigue intense :

La fatigue peut être un symptôme de nombreuses maladies, allant du simple rhume au lupus. Si vous vous sentez épuisé, même après une bonne nuit de sommeil, vous devriez consulter un médecin. La fatigue peut être un signe qui montre que votre corps essaie de lutter contre une maladie ou un trouble.

5. Une dépression et d’autres changements d’humeur :

D’après les résultats d’une étude élaborée par des chercheurs à l’Université d’Oxford en Angleterre, les patients atteints d’un cancer souffrent également de dépression et d’anxiété, avec 13.1% pour le cancer du poumon, 9.3% pour le cancer du sein et 5.6% pour le cancer génito-urinaire. Cela indique que la dépression et les troubles de l’humeur sont bien des signes du cancer du poumon.

6. Une toux constante et persistante :

Lorsqu’une toux devient persistante et constante, qu’elle ne guérit pas même après un traitement ou que vous remarquez la présence de sang, n’attendez plus, vous avez besoin de consulter un médecin en urgence. Cela risque d’être un signe du cancer des poumons.

7. L’enrouement de la voix :

Une voix enrouée ou rauque est un trouble qu’il ne faut pas négliger. Il est généralement le résultat d’une infection de la sphère ORL, de déshydratation, de fatigue vocale ou de tabagisme. S’il est bien traité, l’enrouement ou dysphonie ne dure que quelques jours. Mais si vous remarquez qu’il persiste plus de 3 semaines, il est recommandé de consulter un médecin spécialiste car il peut révéler la présence de tumeurs cancéreuses au niveau du système respiratoire et qui endommagent vos cordes vocales.

VOIR PLUS:  8 herbes à utiliser pour améliorer la santé de vos poumons

8. Une perte de poids inexpliquée :

Si vous commencez à perdre du poids de façon soudaine, inexpliquée, sans aucun changement dans vos habitudes alimentaires et sans vous être mis au sport, il est préférable de consulter un médecin en urgence. Une perte de poids importante et inexpliquée peut être signe que votre corps brûle ses dépôts de graisses pour la convertir en énergie dont il a besoin pour lutter contre les maladies. Cette perte de poids est généralement associée et accompagnée par un manque d’appétit, ce qui veut dire que vous ne serez pas en mesure de compenser cette dépense d’énergie et de nutriments.

9. Des difficultés à avaler :

Il est tout à fait normal d’avoir des difficultés à avaler après un coup de froid, un rhume ou une angine. Mais si vous constatez que vous n’arrivez pas à avaler les aliments et les liquides alors que vous ne souffrez d’aucune allergie ou infection, cela peut être le signe que les tumeurs se sont propagées et qu’elles bloquent la gorge ou l’œsophage.

10. Des douleurs thoraciques :

Comme nous l’avons mentionné précédemment, l’adénocarcinome se manifeste de différentes façons. Il peut également causer une douleur sévère dans la poitrine, de la même manière qu’il provoque des douleurs au dos et aux épaules.

Santé+