Se faire tatouer pourrait avoir un effet thérapeutique

Se faire tatouer pourrait avoir un effet thérapeutique

416
PARTAGER
Les tatouages sont assez courant de nos jours. Environ 40 pour cent des Américains ont au moins un. Selon une étude de l’ Université du Texas , se faire tatouer pourrait avoir un effet thérapeutique. Les femmes essayeraient même de faire face à un traumatisme émotionnel.

Jerome Koch, professeur de sociologie à l’Université du Texas a découvert que la gent féminine avec quatre tatouages ou plus avaient une estime d’elles-mêmes plus élevée que les autres. Mais elles ont également le nombre le plus élevé de tentatives de suicide. « On ne peut que spéculer, mais nous pensons que ces femmes utilisent le tatouage pour s’approprier à nouveau leur corps, émotionnellement et physiquement », a-t-il affirmé sur le site The Stir. Pour le checheur, cette attitude « est similaire aux femmes atteintes d’un cancer du sein qui se font tatouer après leur masectomie ». « Après ce quatrième tatouage, l’art corporel devient une part visible de l’identité de la personne », explique-t-il, ce qui pourrait avoir une influence bénéfique sur le mental.

Pour le professeur Koch, « les gens avec plusieurs tatouages ou plusieurs percings se perçoivent différemment. Mais puisque de plus en plus de gens se font tatouer ces derniers temps, alors il en faut de plus en plus pour se distinguer des autres ».

En 2010, une étude qu’il avait faite avait révélé que les femmes qui avaient plusieurs tatouages ​​ou plusieurs piercings étaient beaucoup plus susceptibles de fumer des drogues ou de consommer beaucoup d’alcool. Elles avaient même toutes des démêlés avec la justice.

Morandini Sante