Que manger pour combattre les allergies saisonnières

Que manger pour combattre les allergies saisonnières

PARTAGER

Pour éviter l’allergie saisonnière et ses symptômes, il est essentiel d’identifier l’agent qui produit la réaction et de l’éviter. De plus, il y a quelques solutions pour vous aider à la contrôler.

L’allergie saisonnière est causée par une exposition à des substances en suspension dans l’air, comme le pollen. Elles surviennent à certaines périodes de l’année.

Elles sont particulièrement fréquentes au printemps, en été ou en automne, selon la substance qui cause l’allergie.

En fait, vous pourriez être allergique à un ou plusieurs types de pollen sans le savoir.

Lorsque les spores de champignons sont présentes dans l’air pendant de longues périodes, elle peuvent déclencher ces symptômes.

Symptômes de l’allergie saisonnière

Voici les symptômes les plus courants:

  • L’ écoulement nasal
  • L’irritation des yeux
  • La congestion
  • Les mucosités
  • L’inflammation nasale
  • Les éternuements et les rougeurs

Le système immunitaire réagit réagit toujours lorsque’une substance nocive est présente l’environnement extérieur. Or, c’est peut-être une substance étrangère qui a pénétré dans votre corps qui déclenche cette réponse immunitaire.

Cependant, il faut savoir que 80% des éléments de votre système immunitaire se trouvent dans l’intestin.

Votre corps interagit avec le monde extérieur en absorbant les nutriments des aliments que vous consommez. Et également en expulsant les bactéries, les agents pathogènes et les aliments non digérés de votre organisme.

Le système immunitaire est très sensible aux allergènes saisonniers. Et donc, sa réponse se manifeste par des symptômes de défense.

A ce stade, il est important d’avoir un régime d’élimination sain. Et d’éviter bon nombre d’aliments toxiques et inflammatoires pendant quelques semaines, pour minimiser les symptômes.

En revanche, si les symptômes ne s’améliorent pas après l’élimination de certains de ces aliments, vous pouvez les ajouter à nouveau.

Au contraire, si les symptômes disparaissent, c’est que vous êtes susceptible d’être sensible à un de ces aliments. Vous devriez donc en limiter la consommation.

Revoyez votre alimentation dès les premiers symptômes d’allergie saisonnière

Il n’existe pas de régime alimentaire spécifique pour soulager les symptômes de l’allergie. Mais certains aliments contiennent des nutriments qui agissent comme antiallergiques.

Ce sont ceux qui contiennent les nutriments naturels, comme la vitamine C ou l’acide folique, qui aident à diminuer les symptômes.

VOIR PLUS:  Ce qui arrive au chewing-gum avalé dans votre estomac

Aliments à haute concentration en vitamine C

Ces nutriments ont des propriétés anti-inflammatoires. Ils aident aussi à diminuer les symptômes, en particulier les symptômes respiratoires, qui sont fréquents surtout au printemps.

  • Le cresson
  • Le kiwi
  • Le brocoli
  • Les oranges et citrons
  • Le chou-fleur
  • Les épinards
  • La courgette
  • Le chou

Aliments contenant des concentrations d’acide folique

Parmi les aliments qui nous fournissent la plus grande quantité d’acide folique, nous trouvons :

  • Les lentilles
  • Les pois chiches
  • Les épinards
  • Les châtaignes
  • Les asperges
  • Les haricots blancs
  • La laitue
  • Les petits pois

Aliments contenant des flavonoïdes

Il est recommandé d’incorporer des aliments riches en flavonoïdes, en particulier la quercétine. Car c’est une substance qui a un grand pouvoir antiallergique. On en trouve dans les aliments suivants:

  • L’ail
  • Les oignons
  • Les pommes
  • La poire
  • Les cerises
  • La mangue
  • L’avoine

Le régime alimentaire doit être riche en fruits et légumes. Il est bien connu qu’il est nécessaire d’incorporer à son alimentation la consommation régulière de légumes et de fruits.

  • 3 portions de légumes et 2 portions de fruits par jour, selon les recommandations des autorités sanitaires.

Conseils alimentaires pour éviter les allergies saisonnières

  • Augmentez les aliments riches en acides gras oméga-3 et en vitamine C.
  • Consommez 5 portions de fruits et légumes par jour.
  • Préparez des infusions de thé vert, car il agit également comme antioxydant.
  • Équilibrez l’apport en graisses acides (réduire la consommation d’huile de tournesol et d’autres graines équivalents, et choisissez l’huile d’olive).
  • Augmentez la consommation de poissons gras et d’œufs.
  • Mangez des aliments probiotiques, comme le yogourt.

Vitamines et minéraux incontournables

Vitamine E

Elle aide à réduire les substances inflammatoires responsables des symptômes. Pour en bénéficier, nous pouvons consommer :

  • Des graines complètes
  • Du soja
  • Des huiles végétales
  • Tous les légumes à feuilles vertes et des légumes frais
  • Des fruits secs

Vitamine C

C’est un est antioxydant. Il aide à renforcer les tissus prédisposés aux allergies et stimule le système immunitaire.

Bêta-carotène

C’est un pigment que l’on retrouve dans tous les légumes de couleur jaune et orange.

On le trouve donc dans les carottes, citrouilles, mangues, abricots.

Dans l’organisme, le bêta-carotène est transformé en vitamine A, essentielle à la protection des muqueuses et à la réparation des membranes respiratoires.

VOIR PLUS:  Plongez une amande dans l’eau avant de vous coucher et mangez-la le lendemain matin – le résultat est incroyable

Il est aussi antioxydant et protège les tissus.

Magnésium

C’est un oligo-élément dont la fonction est de détendre la musculature des bronches, améliorant ainsi la ventilation pulmonaire. On le trouve en plus grande concentration dans les noix.

Aliments épicés et épices

Ils peuvent vous aider à ouvrir les fosses nasales et à réduire la congestion. Ce sont des suppléments naturels qui peuvent être efficaces pour soulager certains des symptômes de l’allergie saisonnière.

Votre consommation et les quantités dépendront de votre tolérance aux aliments épicés:

  • Le wasabi
  • La moutarde de Dijon
  • Les radis
  • Les piments forts
  • Le curcuma
  • Le gingembre

Ces aliments contiennent un composé chimique naturel appelé capsaïcine, qui aide à expulser les allergènes par la transpiration et les éternuements.

Ils sont donc très efficaces pour soulager la congestion et réduire l’inflammation.

Curcuma

C’est une épice de couleur jaune qui se distingue par sa teneur en curcumine, un ingrédient actif à fort pouvoir antioxydant et anti-inflammatoire.

Il agit comme décongestionnant pour soulager la réaction allergique. Vous pouvez faire la préparation suivante pour tirer bénéfice du curcuma.

Ingrédients

  • 1 cuillère à soupe de curcuma en poudre (10 g)
  • 1 verre de lait (200 ml)

Préparation

  1. Chauffez le lait et ajoutez la poudre de curcuma.
  2. Mélangez bien et buvez une fois par jour pour soulager les symptômes d’allergie.

Gingembre

Il possède de nombreuses propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes qui en font un puissant antiallergique.

Il aide à dégager les voies respiratoires et à prévenir et soulager les symptômes de l’asthme.

Ingrédients

  • 1 tasse d’eau
  • 1 cuillère à café de gingembre moulu (10 g) ou 4 fines tranches de racine

Préparation

  1. Chauffez une tasse d’eau et, quand elle bout, ajouter le gingembre (dans la forme que vous préférez).
  2. Laissez infuser 5 minutes, filtrez et buvez.
  3. Vous pouvez prendre jusqu’à deux tasses par jour pour soulager la congestion.

En suivant tous ces conseils, vos symptômes doivent s’améliorer. Si vous ne remarquez aucun changement au bout de quelques jours, il est conseillé de consulter votre médecin de famille pour un traitement médicamenteux.

Améliore Ta Santé