Quand la maman fume, le fœtus bouge plus!

Quand la maman fume, le fœtus bouge plus!

PARTAGER

Les fœtus exposés au tabagisme maternel in utero se toucheraient davantage le visage et la bouche que les fœtus dont les mères ne fument pas. Des différences de mouvements qui seraient liées à un retard de développement du système nerveux central, révèlent des chercheurs anglais de l’Université de Durham qui ont pu les observer grâce à des échographies en 4D.

L’échographie en 4D permet de mieux observer l’évolution du fœtus

Une équipe de chercheurs anglais dirigée par le Dr Nadja Reissland s’est aperçue que le tabac avait un impact sur les mouvements du fœtus. Pour parvenir à ce résultat, les chercheurs ont analysé les échographies en 4D de 20 fœtus. Parmi eux, 4 étaient dans le ventre de mères fumant environ 14 cigarettes par jour et les 16 autres étaient portés par des mères non-fumeuses. Les échographies, qui ont permis de mettre en évidence des mouvements qu’il n’était pas possible de voir auparavant, ont été réalisées entre la 24e et la 36e semaine de grossesse. Les auteurs de l’étude ont également demandé aux futures mamans de répondre à des questionnaires sur le stress et la dépression.

Cette échographie en 4D montre une séquence de mouvements sur deux fœtus : en haut, le fœtus d’une mère fumeuse et en bas le fœtus d’une mère non-fumeuse. (Crédit photo : Dr. Nadja Reissland, Durham University)

VOIR PLUS:  Chaque femme devrait connaître ces 7 astuces qui permettent de préserver une bonne hygiène intime

BEBE

Un retard de maturation du système nerveux central

Les échographies ont montré que les fœtus de mères fumeuses avaient tendance à porter davantage leurs mains vers la bouche ou le visage que les autres. Or, ces mouvements diminuent au fil de la grossesse chez les fœtus dont les mères ne fument pas. Ces mouvements in utero seraient un moyen pour le fœtus de se calmer. Selon le Dr Nadja Reissland, ces différences de mouvements entre les deux groupes sont la conséquence d’un retard de maturation du système nerveux central provoqué par le tabac. « Les échographies montrent que, tout comme le stress et la dépression, le tabagisme de la mère a un réel impact sur les mouvements du fœtus et sur son développement », relève le Dr Reissland.

Ce lien de cause à effet entre tabagisme maternel et mouvements in utero devrait être vérifié sur une plus large cohorte dans le cadre d’une étude qui va porter plus spécifiquement sur les effets du tabac pendant la grossesse.

Source: Doctissimo