Nous en buvons tous les jours mais nous ignorons qu’il est en...

Nous en buvons tous les jours mais nous ignorons qu’il est en grande partie responsable du cancer du sein…

1605
PARTAGER

Le cancer du sein constitue une menace sérieuse pour toutes les femmes… Pour prévenir cette maladie potentiellement mortelle, toute femme doit privilégier une hygiène de vie saine, avec une alimentation équilibrée. Mais saviez-vous que vous mettez probablement votre santé en danger sans le savoir en consommant un aliment aussi basique que le lait ? Voici quelques éclairages.

Le cancer du sein : une menace qui plane sur la santé de toutes les femmes

Le cancer du sein est l’un des cancers qui fait le plus de ravages sur la population féminine. Il s’agit du cancer le plus fréquent chez la femme, aussi bien dans les pays développés que ceux en voie de développement. Mais saviez-vous que la consommation de certains aliments comme le lait augmentait les risques de développer un cancer du sein ?

En effet, une équipe de chercheurs norvégiens a mené une étude sur le lien entre la consommation de lait et le développement du cancer du sein. Les conclusions de cette étude sont assez effrayantes. En effet, ils ont découvert que les femmes qui buvaient au minimum trois verres de lait par jour (soit une quantité journalière équivalente à 600 ml) multipliaient par trois le risque de développer un cancer du sein par rapport aux femmes qui buvaient un verre de 100 ml voire pas du tout de lait.

Le cancer du sein en hausse ces dernières années

Ces dernières années, le nombre de cas de cancer du sein a augmenté significativement. Les médecins pensent que le lait est peut-être un facteur aggravant dans l’apparition du cancer du sein et qui peut même accélérer son développement dans l’organisme.

De nouveaux éléments mis en lumière par les chercheurs norvégiens permettent d’ « incriminer » le lait. Dans cette étude, des patientes finlandaises, suédoises, anglaises, canadiennes et américaines ont été suivies. Tous les pays dont ces femmes étaient originaires se caractérisent par une consommation de lait particulièrement élevée. Dans cette étude, les scientifiques ont constaté aussi que les pays qui avaient une consommation de lait assez faible présentaient un faible taux de personnes atteintes par le cancer du sein.

En quoi le lait peut-il être impliqué dans l’apparition du cancer du sein ?

Le lait et les produits laitiers contiennent des hormones de croissance destinés au développement du veau et ne sont pas adaptés aux humains. Ces substances peuvent perturber le fonctionnement des hormones, favoriser la multiplication des cellules cancéreuses, le diabète et des maladies cardiovasculaires.

Dans le British journal of Cancer, une étude suédoise a démontré que les personne intolérantes au lactose et qui par conséquent ne mangeaient pas de produits laitiers avaient moins de risque de développer certains cancers.

Les chercheurs se sont penchés sur le développement du cancer auprès de 22 788 intolérants au lactose en croisant ces données avec les chiffres établis par le registre national du cancer. Conclusion : les personnes intolérantes au lactose ont un risque réduit de développer les cancers suivants :

39 % pour le cancer des ovaires

21 % pour le cancer du sein

45 % pour le cancer du poumon

Néanmoins, on ne peut pas accuser le lait de tous les maux ! D’autres facteurs contribuent aussi au développement de cette maladie mortelle comme de mauvaises habitudes alimentaires : une consommation excessive de sucre (produits raffinés), de viande rouge (en particulier la viande de porc), etc. De manière générale, il faut privilégier une alimentation saine et équilibrée, en mettant l’accent sur les fruits et légumes tout en pratiquant une activité sportive régulière pour renforcer le système immunitaire et éloigner le plus possible les maladies.

Le cancer du sein et le port du soutien-gorge

Il a aussi été révélé dans une étude que le port du soutien-gorge, surtout quand il est très serré et avec une armature métallique, augmentait le risque de développer un cancer du sein. Il faut éviter au maximum le port du soutien-gorge quand vous êtes à la maison et absolument l’enlever la nuit car il bloque la circulation du sang, favorisant ainsi l’accumulation des toxines dans cette zone du corps.

En effet, d’après cette étude, les femmes qui portent un soutien-gorge 12 heures par jour multiplient par 20 le risque d’avoir un cancer du sein, contrairement aux femmes qui en portent rarement, voire jamais.

Source: Santé +