Mal de dos : douleur mécanique ou douleur inflammatoire

Mal de dos : douleur mécanique ou douleur inflammatoire

PARTAGER

D’après un sondage Vexim-Opinionway, 9 Français sur 10 ont déjà connu un mal de dos ou en connaissent régulièrement. Les jeunes ne sont pas épargnés, 84% des 25-34 ans ont déclaré avoir déjà eu mal au dos. Mais comment différencier le mal de dos mécanique, le mal de dos chronique et le mal de dos inflammatoire ?

Mal de dos chronique : les symptômes

Si le mal de dos dure plus de 3 mois et complique des gestes anodins, comme rester debout trop longtemps, il s’agit d’une douleur chronique. Ce type de mal de dos touche 1 personne sur 5, soit 20% de la population.

Mal de dos inflammatoire : symptômes et conseils

Les premiers symptômes du mal de dos inflammatoire apparaissent à partir de l’adolescence et jusqu’à 40 ans.

Une douleur inflammatoire s’exprime spontanément, par exemple en pleine nuit. Les douleurs peuvent être très fortes mais elles sont apaisées dès lors que le corps entre en mouvement et se déverrouille. Toutefois, si les symptômes persistent plus de trois mois, consultez votre médecin traitant. Il pourra vous prescrire des séances de kinésithérapie ou d’ostéopathie.

Le mal de dos d’origine inflammatoire peut, plus rarement, être lié à des maladies auto-immunes, comme les spondylarthrites.

Mal de dos mécanique : symptômes et conseils

Le mal de dos mécanique est le plus fréquent et peut survenir à tout âge. Le problème, c’est qu’il est souvent pris à la légère par les jeunes et qu’il peut finir par impacter leur vie personnelle et professionnelle.

VOIR PLUS:  Danger : ce produit vous empoisonne au quotidien

Généralement causé par le port de charges lourdes, certains efforts physiques intenses ou par des traumatismes sportifs, ces facteurs peuvent endommager les vertèbres, les ligaments ou les muscles de la colonne vertébrale.

Le lumbago, l’hernie discale ou encore les tassements vertébraux sont les principaux types de maux de dos mécaniques.

Etant donné que la douleur mécanique s’active pendant le mouvement, il est conseillé de limiter les gestes brusques et l’effort physique car elle s’apaise quand le corps est au repos.

Néanmoins, le mal de dos mécanique peut également être du à de mauvaises postures, le stress, le surpoids, ou à un manque d’activité physique. Si le dos n’est pas assez musclé, le mal de dos peut revenir régulièrement.

Maintenez une activité physique régulière pour rester en bonne santé générale et pour éviter les maux de dos (marche à pieds, vélo, natation, yoga, stretching, etc.)

Docteur Tamalou