L’exercice physique a un impact positif sur la mémoire des aînés ?

L’exercice physique a un impact positif sur la mémoire des aînés ?

PARTAGER
Les aînés qui sont actifs physiquement semblent avoir moins de problèmes de mémoire que les autres.

Des chercheurs américains ont comparé 29 jeunes adultes (âgés de 18 à 31 ans) à 31 aînés (âgés de 55 à 82 ans) à qui ils avaient fourni des appareils qui comptaient notamment le nombre de pas franchis chaque jour.

Les participants ont aussi été soumis à différents tests pour mesurer la qualité de leur mémoire.

Les chercheurs ont constaté que les aînés qui franchissaient le plus grand nombre de pas quotidiennement avaient une meilleure mémoire. Il leur était notamment plus facile d’associer un nom avec un visage. Ce type de mémoire à long terme est touché par des troubles neurodégénératifs comme la maladie d’Alzheimer.

Aucune différence n’a été constatée chez les jeunes.

Les chercheurs expliquent que l’activité physique peut prendre plusieurs formes. Ils préviennent en terminant que de nouvelles études seront nécessaires pour comprendre comment l’activité physique modifie la structure et le fonctionnement du cerveau, ou encore pour déterminer si différents exercices influencent différentes fonctions cognitives.

Les conclusions de cette étude sont publiées dans le Journal of the International Neuropsychological Society.

La Presse

VOIR PLUS:  4 raisons de faire plus de bisous