Les signes qui indiquent que vous avez un problème de thyroïde et...

Les signes qui indiquent que vous avez un problème de thyroïde et les solutions pour vous en débarrasser

PARTAGER

Plus de 6 millions de Français sont touchés par un dysfonctionnement de la thyroïde, cette glande située au niveau du cou qui joue un rôle essentiel pour réguler l’humeur, la vie sexuelle et le poids. Voici les symptômes qui indiquent que vous avez un problème de thyroïde et les solutions pour vous en débarrasser.

La thyroïde est une glande constituée de groupes de cellules appelés vésicules. Les vaisseaux sanguins traversent ces vésicules et transportent l’iode essentiel aux hormones thyroïdiennes. Celles-ci vont rester stockées dans les vésicules, puis seront libérées dans le sang une fois que l’organisme en aura besoin. Ces hormones doivent être libérées de manière raisonnable, grâce au cerveau, afin de garder un bon rythme de fonctionnement.

Le rôle des hormones thyroïdiennes

• Réguler la production énergétique au niveau des cellules
• Stimuler la dépense énergétique
• Produire de la chaleur
• Jouer un rôle important lors du développement et de la croissance
• Réguler le métabolisme des glucides, des lipides et des protéines

La glande thyroïde produit majoritairement deux hormones appelées la thyroxine (T4) et la tri-iodo-thyronine (T3) qui circulent dans le sang et jouent un rôle important dans le fonctionnement cellulaire.

La thyroïde est également régulée par l’hypophyse (une glande située dans le cerveau) et la TSH (thyroid-stimulating-hormone). En règle générale, les troubles de la thyroïde sont souvent le résultat de taux inadéquats de TSH ou un problème à l’intérieur de la glande.

Les différents problèmes de thyroïde

1. L’hypothyroïdie

L’hypothyroïdie fait fonctionner l’organisme au ralentit. C’est une thyroïde trop paresseuse qui fait que la personne réfléchit moins vite et n’arrive pas à mémoriser facilement.

2. L’hyperthyroïdie

Dans ce genre de situation, la glande thyroïde est en mode accéléré. La respiration s’accélère, le cœur bat plus vite, le processus de digestion est plus rapide que d’habitude, ce qui peut causer une diarrhée ou des troubles de l’humeur.

3. La thyroïdite de Hashimoto

C’est une forme bien connue d’hypothyroïdisme qui se caractérise par une maladie auto-immune, car l’organisme produit des anticorps qui détruisent les cellules de la thyroïde.

4. La maladie de Basedow-Graves

Cette maladie, appelée également goitre exophtalmique, prend place lorsque le système immunitaire produit un anticorps qui stimule la glande thyroïde. La maladie de Basedow-Graves est une forme d’hyperthyroïdisme qui cause une hyperactivité et augmente le taux d’hormones thyroïdiennes dans le sang.

VOIR PLUS:  Régulez votre cholestérol et nettoyez tous vos vaisseaux sanguins jusqu’au cœur avec ce remède naturel … Résultat rapide et satisfaisant

Les symptômes qui indiquent des problèmes de thyroïde

1. Une prise/perte de poids inexpliquée

En cas d’hyperthyroïdie, les personnes concernées peuvent connaître une perte de poids inexpliquée à cause d’une Basedow. Pourtant, la personne peut avoir une alimentation normale voire manger plus que d’habitude.
En cas d’hypothyroïdie, la personne connaît une prise de poids soudaine malgré un petit appétit. Dans certains cas, une hypoglycémie peut également se manifester car le foie ne fonctionne pas normalement et le métabolisme est au ralenti.

2. La fatigue

La fatigue est l’un des premiers symptômes d’un problème de thyroïde. Si vous avez des difficultés à bien démarrer votre journée et que vous vous sentez fatigué même sans avoir effectué un effort, il se peut que vous souffriez d’hypothyroïdie.

3. Une transpiration excessive ou frilosité

Parmi les symptômes de problème de thyroïde, un changement de la température corporelle. Les médecins constatent une frilosité dans 90% des cas d’hypothyroïdie car la température du corps est légèrement plus basse que d’habitude. Par contre, en cas d’hyperthyroïdie, la température de la peau à tendance à augmenter, la personne transpire au moindre effort et ses mains deviennent moites.

4. Un rythme cardiaque accéléré

Les battements du cœur peuvent également indiquer s’il existe un problème de thyroïde. Dans le cas d’hypothyroïdie, le rythme cardiaque est bas et en dessous de la normale. Un phénomène aussi appelé bradycardie. En cas d’hyperthyroïdie, le rythme cardiaque s’accélère, cela peut indiquer la maladie de Basedow. Il est donc conseillé de voir un spécialiste.

5. La mauvaise humeur

Les troubles de la thyroïde peuvent grandement affecter votre humeur. En effet, en cas d’hypothyroïdie, la personne peut se sentir dépressive, nerveuse, irritable ou instable émotionnellement. Ceci peut s’expliquer par une carence en T3 qui perturbe la stabilité émotionnelle et peut causer une dépression.

6. Des cheveux secs et une peau sèche

Selon les experts, dans 97% des cas d’hypothyroïdie, la peau devient sèche et perd son éclat. En effet, les troubles thyroïdiens peuvent modifier l’apparence physique. Par ailleurs, les cheveux deviennent secs et commencent à tomber. Ces symptômes peuvent indiquer une hypothyroïdie, il est donc conseillé de voir un spécialiste.

9 solutions pour prévenir les problèmes de thyroïde

1. La thyroïde et le système digestif sont étroitement liés. En effet, cette glande joue un rôle important pour le bon fonctionnement du système digestif. En cas d’hypothyroïdie, la personne peut souffrir de problèmes intestinaux récurrents comme la diarrhée ou la constipation. Par conséquent, il faut privilégier des aliments comme les poissons marins, les légumes verts, les agrumes riches en vitamine C. Il est également conseillé de limiter la consommation de crucifères et d’arachides comme les cacahuètes, les noisettes, etc.

VOIR PLUS:  Voici 4 plantes en tisane pour renforcer le système immunitaire

2. Manger des aliments riches en vitamines et en minéraux comme la vitamine D, B, le fer, l’iode, le zinc ou le sélénium.

3. Lutter contre le stress en pratiquant des activités qui peuvent vous détendre et vous relaxer. Par exemple, vous pouvez commencer à pratiquer des activités comme le yoga ou la danse.

4. Essayer de dormir entre 8 et 10 heures par nuit.

5. Il est conseillé de retirer ses amalgames dentaires qui contiennent au moins 50% de mercure. Ce dernier se libère dans votre bouche et peut affecter différentes parties du corps, notamment la thyroïde. En effet, plusieurs études ont études ont prouvé que le mercure était un perturbateur endocrinien.

6. Éliminer le chlore, le fluor ou le bromure de votre régime alimentaire et de votre environnement. Ce sont des composés chimiques qui déplacent les molécules d’iode dans l’organisme en bloquant les récepteurs d’iode au niveau de la thyroïde. En effet, selon une étude publiée dans le Journal of Epidemiology and Community Health, l’ajout de fluorure (dans l’eau par exemple) peut sérieusement affecter la glande thyroïde. Les chercheurs de l’université de Kent ont étudié le cas de 7935 patients qui consommaient tous de de l’eau potable contenant du fluor. Résultat : les risques d’hypothyroïdie augmentaient de 40% à 60%.

7. Adopter un régime alimentaire sain, équilibré, et pratiquer une activité physique régulière.

8. Opter pour un régime alimentaire sans gluten, surtout pour les personnes qui souffrent de thyroïdite de Hashimoto. Selon une étude effectuée à l’université de Chicago, faire suivre un régime alimentaire sans gluten aux personnes qui souffrent de maladie cœliaque et qui ont des troubles de la thyroïde peut aider à diminuer la quantité d’anticorps présente dans l’organisme en deux ans.

9. Si vous avez des doutes ou que vous remarquez l’un des symptômes mentionnés auparavant, consultez un spécialiste.

Source: Santé +