Les signes d’alerte du diabète que la plupart des médecins ne connaissent...

Les signes d’alerte du diabète que la plupart des médecins ne connaissent pas

PARTAGER

Le diabète est une maladie qui est de plus en plus répandue dans le monde et en France et qui ne devrait pas être prise à la légère. Certains symptômes méconnus pour la plupart des gens et parfois même du personnel de santé peuvent aider à reconnaître cette maladie. En France, selon l’Institut de veille sanitaire, 3,3 millions de personnes seraient touchées par le diabète, soit 5 % de la population. Les causes exactes du diabète restent encore peu connues, mais il est important de savoir comment reconnaître très tôt les symptômes de la maladie et surtout comment si possible l’éviter.

Savoir reconnaître la maladie le plus tôt possible peut aider à combattre ses effets néfastes sur l’organisme. Cependant certains symptômes sont encore méconnus pour la plupart de la population. Cet article vous aidera à reconnaître les signes d’alerte et vous aidera à prévenir la maladie.

Signes du diabète les plus méconnus

Démangeaisons constantes

Les démangeaisons constantes ne doivent pas êtes prises à la légère. Le diabète altère la circulation sanguine, et vous pouvez vous retrouver avec la peau qui sèche ce qui peut entraîner des démangeaisons. Si malgré l’utilisation d’un hydratant les démangeaisons ne disparaissent pas, il est préférable que vous consultiez un médecin.

VOIR PLUS:  Remède au miel et aux noix pour réguler la glande thyroïde

Détérioration de la peau

Des taches sombres et épaisses peuvent apparaître sur la nuque et le coude à cause entre autres de l’hyperglycémie. Selon le dermatologue Sanjiv Saini, lorsque le niveau d’insuline est élevé dans l’organisme, il favorise la croissance des cellules de la peau, et augmente la mélanine (pigment biologique responsable de la coloration de la peau) ce qui engendre l’apparition des taches sombres.

Perte progressive de l’audition 

Une étude menée par l’Institut National de la Santé a confirmé que les personnes ayant une glycémie plus élevée que la normale ont le plus souvent des lésions auditives, cela est dû à l’augmentation de la glycémie, ce qui endommage les vaisseaux sanguins et les nerfs de l’oreille interne.

Autres symptômes courant et connus

  • fatigue ;
  • soif excessive (polydipsie) ;
  • sécrétion importante d’urine (polyurie) ;
  • faim permanente ;
  • altération de la vision ;
  • une importante perte de poids inexpliquée ;
  • des troubles de l’érection ;
  • des cicatrisations excessivement lentes ;
  • des picotements et des pertes de sensation au niveau des mains et des pieds.

Afin de vous aider à réguler votre taux de glycémie, voici quelques actions que les médecins recommandent au quotidien.

Conseils pratiques contre le diabète 

Veillez sur votre alimentation

  • Evitez de grignoter et diminuez au maximum la consommation de graisses alimentaires (les experts en nutrition recommandent de consommer moins de 7% de calories quotidiennes sous forme d’acides gras saturés.), de boissons alcoolisées et sucrées.
  • Enrichissez aussi votre alimentation de fibres en consommant les aliments tels que le pain complet, la poire, la pomme, les pruneaux, les figues ou encore les dattes.
VOIR PLUS:  Voici combien vous devriez peser d’après votre âge, la forme de votre corps et votre taille

Faites du sport 

  • Les experts recommandent une activité physique régulière. Vous devez faire au moins trente minutes d’exercice d’intensité modérée par jour, selon l’OMS.  L’exercice améliore le passage du glucose dans le muscle et permet de diminuer les doses d’insuline. La marche, le vélo, le jogging, ou encore la natation sont des activités sportives préventives et curatives du diabète.
  • Avant de débuter une activité sportive, il est indispensable de vérifier votre taux de sucre dans le sang ou de consulter votre médecin pour mieux adapter votre activité à votre état de santé.

Veiller sur votre environnement psychologique

  • Votre organisme répond à votre état psychologique. Le stress par exemple provoque la libération de certaines hormones comme l’adrénaline, la noradrénaline, l’hormone de croissance et le cortisol, qui occasionnent une hausse de la glycémie.
  • Vous devez aussi veiller à régler vos problèmes familiaux et à faire attention à votre rythme de travail au quotidien.

Santé+