L’eczéma : causes, symptômes, diagnostic et traitement

L’eczéma : causes, symptômes, diagnostic et traitement

PARTAGER

L’eczéma peut s’améliorer avec des changements au niveau de son alimentation. Néanmoins, il est tout de même indispensable de consulter un dermatologue, afin d’obtenir un diagnostic personnalisé et quelques conseils pour soulager cette maladie de peau.

L’eczéma est une maladie de peau fréquente. Cette pathologie cutanée a augmenté de façon considérable dans les zones industrielles à cause de facteurs environnementaux. Entre 10 et 20 % de la population des pays ayant un fort taux de pollution souffre d’eczéma.

La peau est le plus grand organe de l’organisme. Étant la couche du corps la plus exposée aux attaques extérieures, elle est en contact avec tout type d’agents externes. C’est aussi l’organe à travers lequel nous pouvons découvrir les signaux d’alerte de nombreuses maladies.

Découvrons ensemble, dans cet article, quelles sont les causes de l’eczéma, ainsi que les symptômes et le traitement le plus approprié pour traiter cette maladie de peau.

L’eczéma, qu’est-ce que c’est ?

L’eczéma est une inflammation de la peau qui peut apparaître dans n’importe quelle zone du corps.

Dans la plupart des cas, cette inflammation s’accompagne de démangeaisons, de rougeurs, d’ampoules et de taches dans la zone affectée.

Ce trouble de la peau peut survenir à tout âge, et sans raison claire. Il peut disparaître au bout d’un certain temps, ou bien être très résistant face à tous les traitements possibles. Lorsque c’est le cas, cela s’explique généralement par la difficulté à déterminer la cause à l’origine de l’eczéma.

Les types d’eczéma

L’eczéma présente un patron clinique très large. Les zones du corps affectées peuvent varier.

Les types d’eczéma se divisent selon :

  • les facteurs exogènes : eczéma de contact irritatif ou allergique
  • les facteurs endogènes : la dermatite séborrhéique, la dermatite atopique et l’eczéma nummulaire
VOIR PLUS:  Voici la vérité sur l’enseigne préférée des français. Vous allez être choqué

Les causes

Il existe une longue liste de facteurs qui provoquent ou aggravent l’eczéma. Parmi eux, se trouvent les facteurs suivants :

  • la pollution environnementale
  • le contact avec des substances toxiques
  • une alimentation peu équilibrée
  • des intolérances alimentaires
  • des produits de cosmétique, des crèmes ou des lotions après-rasage
  • des émissions industrielles ou des émissions de véhicules à moteur
  • des résidus environnementaux de centrales électriques
  • la consommation de tabac
  • des facteurs génétiques
  • des shampoings, des teintures pour les cheveux, des produits pour les cheveux, etc.

Les symptômes

Les symptômes de cette maladie cutanée sont très faciles à identifier, car les signaux d’alerte sont visibles :

  • des plaques rouges, des ampoules ou des croûtes
  • des zones de la peau irritées, notamment au niveau des coudes et au niveau des genoux
  • des squames au niveau du cuir chevelu
  • des ulcères aqueux, lesquels ont tendance à souffrir d’infections bactériennes

Le diagnostic

Pour diagnostiquer un eczéma, il faut prendre en compte l’aspect de la lésion, mais il est possible de confondre avec d’autres troubles cutanés.

Les seuls tests cutanés existants déterminent seulement si la cause à l’origine de l’eczéma a un lien avec une allergie.

Le mode de vie moderne et les mauvaises habitudes nutritionnelles a augmenté la susceptibilité des personnes face aux allergènes.

Le traitement

Le traitement consiste à éliminer les facteurs à l’origine de l’eczéma, lesquels, comme vu précédemment, peuvent être très variés.

Les médicaments traditionnels sont les suivants : les corticostéroïdes, les antihistaminiques et les antibiotiques. Néanmoins, ces médicaments ne sont pas toujours efficaces, notamment en cas de diagnostic difficile, raison pour laquelle les symptômes peuvent réapparaître. De plus, ces médicaments ont des effets secondaires pour la santé.

VOIR PLUS:  Ce régime détoxifiant va vous faire perdre du poids en seulement deux jours

À l’inverse, la médecine naturelle se base sur l’alimentation pour déterminer un traitement approprié selon le cas.

Une alimentation spécifique

Les personnes qui souffrent d’eczéma ou de problèmes de peau de façon générale ont tendance à abuser des produits laitiers, du sucre, des farines raffinées, et du gras.

La desquamation de la peau a un lien avec l’abus de gras : ce symptôme indique une accumulation de graisse sous la peau et une surcharge du système digestif et du système lymphatique.

Il faut éliminer de son alimentation les produits néfastes tels que les produits raffinés et les plats préparés (pizzas, pommes de terre, hamburgers, glaces, etc.), et augmenter sa consommation d’aliments naturels, frais et nutritifs tels que :

  • les fruits et les légumes crus (salades, smoothies, jus) et cuisinés
  • les céréales complètes tels que le riz, le maïs, le quinoa et le sarrasin
  • les légumineuses
  • les fruits secs et les graines
  • les graines germées
  • les aliments fermentés tels que la choucroute ou le kéfir
  • les champignons
  • les algues
  • les huiles végétales obtenues par première pression à froid telles que l’huile de lin, l’huile d’onagre, l’huile d’olive ou encore l’huile de coco

Des plantes dépuratives

Pour combattre la surcharge de toxines dans la peau et dans les autres organes, il est possible de trouver des remèdes naturels élaborés à partir de plantes médicinales dépuratives. Les plantes les plus bénéfiques sont les suivantes :

  • l’ortie
  • le pissenlit
  • la bardane

Vous pouvez les consommer sous forme d’infusions, d’extraits ou de comprimés pendant au moins trois mois.

Améliore Ta Santé