Le regime japonais une méthode exotique pour perdre du poids

Le regime japonais une méthode exotique pour perdre du poids

200
PARTAGER

L’alimentation au pays du soleil levant est traditionnellement plus équilibrée qu’en occident. Au Japon, les divers régimes sont naturellement très sains et élaborés à base de de riz, de poissons et de légumes. Parmi les plus célèbres on évoquera la régime Okinawa, connu pour ses résultats en matière de perte poids mais surtout pour l’exceptionnelle longévité des habitants de cet archipel perdu dans la mer des Philipines.

Garder la ligne avec un régime japonais

Les régimes japonais préconisent de manger équilibré pour maigrir en bonne santé en répartissant idéalement les calories, en incluant une grande quantité de produits frais avec une abondance d’aliments sains et savoureux, de fibres, de vitamines et de protéines. Voici les grandes lignes d’un régime à suivre pour obtenir une perte de poids appréciable sur environ 13 jours.

La répartition des calories est la base de tout régime japonais qui comprend 63 % de glucides d’absorption lente (riz et pâtes), 25 % de lipides et 12 % de protéines.

Les aliments frais occupent une place prépondérante et se composent surtout de riz, de poissons crus ou à la vapeur, de légumes et soja et d’algues. Il s’agit principalement d’aliments de saison en évitant les produits préparés. Les desserts sont limités au profit du thé vert.

Les japonais se nourrissent par petites quantités en utilisant des plats de petite taille et toujours très colorés pour égayer les repas et manger sans stress.

Le petit déjeuner occupe une place prépondérante équivalente au déjeuner et se compose généralement de poissons, de riz, de soupe et de légumes.

Le sucre et le gras (notamment le beurre) sont exclus de la cuisine et de l’alimentation. L’huile est utilisée avec parcimonie pour agrémenter les légumes.

Les japonais ne mangent jamais de pain

Le régime japonais préconise de manger de petites portions, de s’arrêter à 80 % de satiété, mais sans excès.

L’activité physique, comme la marche ou le vélo occupe une place essentielle.

J’ai entendu parler du régime « banane » qui fait fureur au Japon et arrive maintenant aux Etats-Unis ? Effectivement, le régime banane très à la mode au Japon consiste à se nourrir exclusivement de ce fruit (frais ou cuit) durant 3 jours pour perdre 2 à 3 kg. Efficace mais très draconien, il entraîne le risque d’effet yoyo.

Okinawa, une île tropicale, reine en matière de nutrition

Cette région surpasse toutes les autres au Japon car l’on y trouve non seulement la plus grande concentration de centenaires à l’échelle de la planète mais le plus grand nombre de personnes affichant une belle silhouette. L’alimentation des habitants de cette île tropicale serait basée sur des produits aux principes protecteurs et sur le respect de la densité calorique, pierre angulaire de ce régime. En clair, plus la densité d’un aliment est basse, plus on peut le consommer!

Ce régime semi-végétarien est faible en matière grasses représentant moins de 25 % de l’ensemble des calories. Il est également basé sur le principe du respect de la densité énergétique des aliments représentant la valeur calorique par 100 g d’aliments divisée par 100.

La nourriture est composée en majorité de poissons riches en magnésium et oméga 3, d’un peu de viandes blanche, de soja pour ses effets anti-oxydants, anti-ostéoporose et anti-cancer, de beaucoup d’eau fraîche et de thé. En revanche les viandes rouges, les produits laitiers comme le fromage, sont rares à l’exception des yaourts riches en acides lactiques.

On consommera donc à volonté des aliments à la densité énergétique inférieure à 0,7, on réduira ceux pour lesquels elle se situe entre 0,8 et 1,5. Les aliments à la densité énergétique supérieure à 1,5 ne seront consommés qu’occasionnellement.

Quelques conseils, si vous commencez un régime alimentaire japonais …

Lorsque vous consommerez du poisson cru, choisissez le bien frais et évitez de le congeler. Par ailleurs vous risquez d’avoir quelques difficultés à vous procurer certains aliments tels que le tofu ou les algues.

Ce régime suppose de limiter fortement certains aliments courants dans notre alimentation occidentale comme la viande rouge, les sucreries ou les laitages. Etes-vous prêt(e) à ce sacrifice ?

Pour être totalement efficace, ce changement de mode alimentaire doit s’accompagner d’une activité physique régulière.

Regimia