Le radis noir, l’allié détox de l’hiver

Le radis noir, l’allié détox de l’hiver

161
PARTAGER

Informe et inodore, le radis noir cache bien son jeu. Ne vous fiez pas à son aspect, sa racine recèle des propriétés étonnantes !

Ce légume, le “raifort des Parisiens“, est originaire d’Asie où il est consommé cuit. Partie souterraine d’une plante annuelle ou bisannuelle, Raphanus sativus, il est la première espèce de radis cultivée sous toutes les latitudes. Récolté en hiver, il se conserve bien, au moins un mois au réfrigérateur.

Cette racine, surface noire et chair blanche, renferme de la vitamine C (6,4 à 23 mg pour 100 g de radis cru), des folates aussi appelés vitamine B9 (36 microgrammes/100 g), du calcium (53 mg/100 g) et du potassium (312 mg/100 g).

On y trouve surtout des glucosinolates, dégradés dans l’organisme en molécules soufrées (isothiocyanates essentiellement) aux propriétés détoxifiantes et antiseptiques, ainsi que des polyphénols antioxydants.

Stimulant, le radis noir draine le foie

Après les fêtes, le radis noir est parfait pour se refaire une santé et s’alléger. En effet, il augmente la sécrétion de bile et facilite son évacuation vers l’intestin, ce qui permet de bien digérer. Ses dérivés soufrés renforcent l’action des enzymes du foie pour une meilleure élimination de l’alcool et des toxines, y compris des médicaments (paracétamol par exemple), et sa haute teneur en antioxydants lui confère des vertus protectrices et réparatrices des cellules du foie. Enfin, riche en fibres, il améliore le transit intestinal.

Le mode d’emploi

  • A consommer cru en salade ou sous forme de graines germées, plus concentrées en vitamine C et en soufre.
  • Plus facile à utiliser et justement dosé, le jus prêt à l’emploi auquel on peut ajouter une goutte d’huile essentielle de menthe poivrée pour faire passer son goût piquant et soufré.
  • Autre “recette” détox, le jus de radis noir mélangé à un jus de citron tiède à préparer ainsi : plonger un citron bio dans 100 ml d’eau  froide, porter à température moyenne (70 °C) ; presser son jus, le mélanger à l’eau de cuisson puis au jus de radis noir.

On le boit après un repas festif, plutôt en fin de journée, le foie étant au maximum de son travail d’épuration en milieu de nuit, ou au changement de saison pendant dix jours.

Contre indication : les calculs biliaires..

Le bon produit : Bio, le Radis noir 100 % pur jus de Juvamine, une ampoule par jour, 5,50 € les 10 ampoules. En parapharmacies et GMS.

Dépuratif, le radis noir nettoie les reins

Ses dérivés soufrés sont diurétiques. Ils empêchent aussi la formation de cristaux d’acide urique, dont l’excès peut provoquer des douleurs articulaires et des calculs urinaires. Le radis noir est donc précieux en cas de régime hyperprotéiné, source de déchets qui encrassent l’organisme.

Source : Santé Magazine