Le calme et le silence à la maison sont des facteurs à...

Le calme et le silence à la maison sont des facteurs à risque de dépression chez les enfants

PARTAGER

Pendant votre enfance, vos parents vous exigeaient-ils du calme et du silence de votre part ? C’est une manière pour eux de s’assurer que vous serrez sage en grandissant.

Toutefois, selon les psychologues, cette habitude rend les enfants plus susceptibles de succomber à la dépression. Le calme et le silence sont en effet des facteurs à risque de dépression chez les enfants.

Ce dont vos enfants ont réellement besoin :

Suite aux recherches menées par une équipe de chercheurs en pédopsychiatrie, il en ressort qu’une maison trop calme, sans bruits, ni musique peut entraver le développement psychologique de l’enfant et même causer la dépression.

Alors, les parents qui pensent faire du bien à leurs enfants en leur assurant un environ calme et silencieux, devront peut-être revoir leurs actions. En premier lieu cela pousse les enfants vers un isolement au sein de la famille et par la suite au sein même de la société.

Mais pire encore, cette action a pour effet de réprimer la créativité de l’enfant, tout en tuant sa curiosité et sa joie de vivre naturelle.

De plus, les chercheurs ont même relié les environnements familiaux calmes à un retard scolaire, des difficultés de communication, une addiction aux jeux vidéo et aux appareils électroniques, en plus de difficultés relationnelles et des dépressions chroniques.

VOIR PLUS:  25 conseils géniaux pour avoir une belle vie

Aux sus de tous ses effets néfastes sur le moral et les façons d’agir des enfants, les psychologues invitent les parents à assurer certes un environnement paisible pour les enfants, mais aussi à ce que ce soit un environnement joyeux et vivant.

L’enfant développe son imagination et sa créativité avec plus de parole et d’écoute plutôt que quand il s’amuse et se distrait uniquement avec des jeux virtuels.

Astuces Naturelles