La bonne routine avant et après l’épilation à la cire

La bonne routine avant et après l’épilation à la cire

PARTAGER
L’épilation n’est jamais une partie de plaisir. Mais cela l’est encore moins si les jambes épilées se mettent à démanger ou à se couvrir de boutons ! Pour éviter ces tracas « post-pileux », on prend soin de sa peau avant et après.

On prépare sa peau avant:

Un bon gommage

Un gommage la veille de l’épilation facilite l’extraction du poil avec le bulbe. L’exfoliation débarrasse l’épiderme des impuretés et des cellules mortes et évite que les poils ne poussent sous la peau (les fameux poils incarnés). Résultat, les poils partent plus facilement.

Le reste du temps, on pense à faire un gommage deux fois par semaine même quand on n’a pas prévu de s’épiler.

Attention toutefois, on n’utilise pas les mêmes soins exfoliants suivant les zones : pour les bras, les jambes, le ventre (pour les rares qui s’épilent le ventre), on prend un gommage à gros grains. Mais pour les zones sensibles comme les aisselles et le maillot, on choisit des gommages à grains fins. On opte aussi pour un soin gommant en tube, non en pot, véritable nid à bactéries !

Une douche chaude

On prend le temps de s’épiler après un bain ou une douche chaude. Les pores sont plus dilatés, facilitant l’arrachage à la racine. Un gage de douceur avant de partir en guerre contre les poils puisque l’épilation sera moins douloureuse.

VOIR PLUS:  Remède naturel indispensable qui enlève les taches de votre peau en quelques jours
Une bonne hydratation

Entre deux épilations, on ne déroge pas à la règle : on nourrit sa peau avec un lait pour le corps. Ce geste hydratation va permettre une bonne pousse (sans poils incarnés).

Des soins spécifiques pour les zones sensibles

Avant de s’occuper du maillot et des aisselles, on les nettoie avec des lingettes nettoyantes. Surtout, on n’hésite pas à mettre un peu de talc avant d’épiler à la cire. Les douillettes s’épargneront des souffrances inutiles !

On chouchoute sa peau après l’épilation:

Pas de soins avec alcool

Après s’être épilée on évite d’appliquer des soins avec des parfums et de l’alcool qui pourraient irriter la peau.

Les peaux les plus sensibles peuvent passer sur les jambes à l’aide d’un coton une solution désinfectante sans alcool de type hexomédine pour prévenir les boutons et autres irritations.

Les doudous pour la peau

On pense à l’eau thermale, intéressante également pour les peaux sensibles. Un pschitt de vaporisateur de cette eau bienfaisante hydrate mais aussi soulage les éventuelles sensations de picotements après l’épilation.

Si on n’a pas d’eau thermale on peut aussi appliquer du talc sur les zones épilées (jambes, maillot, aisselles) pour les apaiser et prévenir les boutons.

Une crème hydratante

Et bien sûr, on hydrate les zones épilées, asséchées après l’épilation. Les cellules du derme vont se régénérer naturellement, créer d’inflammations.

VOIR PLUS:  Si vous vous rasez les poils pubiens, lisez ceci
Pas d’exposition au soleil

Cela va sans dire, on oublie la séance de bronzage au soleil après l’épilation ! Exposer ses gambettes directement après les rend vulnérables aux rougeurs, aux allergies et aux taches pigmentaires.

Top Santé