Irritations et démangeaisons dans les parties génitales : des signes à ne...

Irritations et démangeaisons dans les parties génitales : des signes à ne pas ignorer !

PARTAGER

Les démangeaisons dans les parties génitales peuvent être liées à différents facteurs : déséquilibre hormonal, maladies sexuellement transmissibles… Ces irritations, très désagréables et gênantes, sont souvent sans conséquences, mais pour bien les traiter, il est important d’être attentif à certains signes pour savoir ce qui les déclenche. Voici les 6 raisons les plus courantes qui provoquent des démangeaisons dans les parties génitales.

Les démangeaisons intimes : des sensations très courantes

Les démangeaisons dans les parties génitales sont la plupart du temps dues à des sensibilités à certains produits (lotions pour l’hygiène intime) ou à certains composants présents dans certains produits (utilisation de tampons ou de serviettes hygiéniques, etc.), ou elles apparaissent suite à une humidité prolongée (piscine, plage…) qui va occasionner ces sensations gênantes.

Voici les 6 raisons les plus répandues des démangeaisons et les principaux signes à identifier :

1. Les infections fongiques

Lorsque l’acidité naturelle du vagin est perturbée, certains signes apparaissent (des irritations, des rougeurs, desdémangeaisons vaginales) qui peuvent être liés à une infection fongique. Ces infections peuvent être dues à la prise de certains antibiotiques, de contraceptifs hormonaux, au stress ou tout simplement à un changement dans votre régime alimentaire.

Les infections fongiques sont très fréquentes chez les femmes, elles se caractérisent par des sécrétions blanches et épaisses, causées par une prolifération de levures (champignons) naturellement présentes dans le vagin. Ces microorganismes peuvent, dans de rares cas, être transmis à l’homme lors de rapports sexuels. Pour traiter une infection à levure, il est conseillé de faire sa toilette intime avec la crème Canesten ou de prendre un médicament antibiotique.

VOIR PLUS:  Comment soulager les maux de dents et les infections dentaires naturellement

Pour traiter naturellement les mycoses vaginales, il existe un remède naturel : l’ail. Antibiotique naturel et fongicide, l’ail est un aliment très efficace pour venir à bout de nombreuses infections.

2. Le lichen scléreux

Il s’agit d’une maladie inflammatoire chronique de la peau dont le symptôme principal est l’irritation de la vulve et qui s’accompagne aussi de taches blanches sur la peau. Seul un gynécologue peut établir le diagnostic de cette maladie, et vous prescrire un traitement adapté.

3. Les morpions

La présence de morpions provoque, dans la majorité des cas, des démangeaisons dans les parties génitales. Si vous avez des morpions, vous devez acheter un soin lavant spécifique dans une pharmacie pour vous en débarrasser. Vous allez dans un premier temps « tuer » les morpions, et ensuite les enlever.

4. Les changements hormonaux

En cas de perturbation hormonale (menstruation, grossesse, ménopause…) ou si vous prenez une pilule contraceptive, vous pouvez être exposé à des démangeaisons vaginales. La sécheresse vaginale est le signe que les hormones sont à l’origine de ces démangeaisons. Essayez d’éviter les produits parfumés qui peuvent accentuer l’irritation des organes génitaux. Si cela persiste, consultez un gynécologue.

5. L’eczéma et le psoriasis

Cette maladie de la peau peut provoquer des rougeurs ainsi que des démangeaisons très désagréables dans la région génitale. Pour soulager l’inconfort ressenti, un bain à l’avoine (préalablement écrasé) ou certains médicaments (hydrocortisone corticostéroïde) peuvent être très efficaces. Si vous ne constatez aucune amélioration de ces signes après une semaine, demandez conseil auprès d’un gynécologue.

VOIR PLUS:  Un Super Antibiotique Naturel qui détruit toutes les infections de la vessie et des reins après la première utilisation …

6. Certaines maladies peuvent provoquer les démangeaisons

Les démangeaisons vaginales peuvent survenir suite à différents problèmes de santé tels que les maladies rénales : voies biliaires et calculs rénaux. Dans ce cas, il s’agit de traiter d’abord la maladie pour stopper les démangeaisons. Ces démangeaisons peuvent être aussi liées à des Maladies Sexuellement Transmissibles (MST) telles que l’herpès, la mycose vulvo-vaginale, etc.

Les signes de ces maladies sont nombreux : sensation de brûlure lors de la miction, inflammation des lèvres,rapport sexuel douloureux, etc. La persistance de ces signes ne doit pas être prise à la légère, vous devez consulter un médecin pour faire un bilan de santé.

Source: Santé +