Dormir plus c’est aussi faire plus l’amour !

Dormir plus c’est aussi faire plus l’amour !

PARTAGER

Le manque de sommeil nuit à la libido féminine, selon les résultats d’une étude publiée dans la revue médicale Journal of Sexual Medicine. Et, dormir une heure de plus augmenterait de 14% les chances de faire l’amour le lendemain.

Dormir plus pour faire plus l’amour pourrait être la nouvelle recommandation des sexologues. La libido des femmes varierait en fonction de la quantité de leur sommeil. Des nuits trop courtes affecteraient leur désir sexuel, mais une seule petite heure de sommeil en plus pourrait le revitaliser.

Les chercheurs de l’Université du Michigan (Etats-Unis) ont réalisé une étude sur 171 femmes. Pendant 14 jours et nuit, les volontaires ont dévoilé leur vie sexuelle et rendu compte de la quantité et qualité de leur sommeil.

Les résultats de l’étude révèlent que dormir une heure de plus augmenterait de 14% les chances de faire l’amour le lendemain. De plus, les femmes bien reposées ont une meilleure lubrification et un éveil vaginal plus rapide.

«Ces résultats indiquent qu’une durée de sommeil insuffisante peut réduire le désir sexuel et l’excitation des femmes. Je pense que le message clé, ce n’est pas que plus on dort, mieux c’est, mais plutôt qu’il est important de s’accorder autant de sommeil que nécessaire pour le corps et l’esprit », explique le Dr David Kalmbach, docteur en psychologie et principal auteur de l’étude.

VOIR PLUS:  Les médecins conseillent aux femmes d’arrêter de porter des soutiens-gorge ! Voici pourquoi

«Le désir sexuel est dépendant d’autres variables, comme l’humeur, le comportement du partenaire et la qualité de la relation. Il ne faut pas compter uniquement sur des bonnes nuits de sommeil pour booster sa libido » rappellent les auteurs de l’étude. « Même s’il est important de donner à notre corps le sommeil qu’il mérite ».

Car le manque de sommeil ne nuit pas uniquement à notre libido, il détruit nos cellules et augmente le risque de tomber malade, selon les résultats d’une étude publiée dans la revue scientifique Sleep. Et ce sont celles du foie, du poumon et de l’intestin grêle qui sont les touchées. Mais pour limiter les lésions cellulaires, il suffirait de deux jours de récupération.

Les troubles du sommeil, un problème de santé publique

Les troubles du sommeil touchent aujourd’hui 20% de la population des pays industrialisés. Ils sont responsables d’un grand nombre de troubles de santé. En effet, la carence en sommeil peut être responsable d’accidents de voiture, de troubles métaboliques et de problèmes cardiaques. De plus, les personnes en manque de sommeil ont un risque plus élevé de développer des maladies chroniques comme l’hypertension, le diabète, la dépression, l’obésité et le cancer. Ils subissent aussi une mortalité précoce accrue.

VOIR PLUS:  10 Raisons pour faire l’amour tous les jours

Source:Top Santé