Des plantes bioniques pour produire et stocker l’énergie solaire

Des plantes bioniques pour produire et stocker l’énergie solaire

PARTAGER

Des chercheurs ont réussi à insérer de l’électronique dans une plante pour en faire une plante bionique afin de produire et stocker l’énergie solaire.

Des chercheurs de l’université Linköping (Suède) ont réussi à insérer de l’électronique dans une plante sans la tuer, une prouesse qui a nécessité des années de recherche. Ils ont donc réussi à créer des plantes bioniques. Au-delà de cette prouesse scientifique, c’est bien évidemment l’utilité d’une telle démarche qui interroge.

PRODUIRE ET STOCKER L’ÉNERGIE SOLAIRE

Comme l’explique le Dr Berggren, « Nous pouvons placer des capteurs dans les plantes et utiliser l’énergie stockée dans la chlorophylle, créer des antennes « vertes » ou produire de nouveaux matériaux ». Il indique également qu’il explore déjà le domaine de l’énergie pour créer « une cellule spécialisée à l’intérieur de la plante qui serait capable de convertir l’énergie solaire en une énergie chimique qui serait facile à convertir en énergie électrique ».

De fait, ces plantes bioniques pourraient à terme permettre de produire et stocker de l’énergie solaire. Mais ce n’est pas encore pour tout de suite.

DES POLYMÈRES SYNTHÉTIQUES

La première difficulté des chercheurs a été de pouvoir insérer de l’électronique qui ne fasse pas mourir la plante. C’est en l’occurrence des polymères synthétiques qui ont été ajoutés à l’intérieur de roses. Ces matériaux utilisent les structures de la plante, vaisseaux du xylème, les nervures, les feuilles et la communication chimique pour conduire un signal électrique.

VOIR PLUS:  Je n’ai jamais imaginé que le dentifrice peut faire tant de choses ! Essayez ces 10 astuces étonnantes pour vous en assurer

Une plante entièrement câblée n’a pas encore été créée. Pour l’heure, c’est un circuit électrique de 10 cm de long qui a été créé.

ATTENTION AU DÉRAPAGE

Alors que les OGM sont la source de grosses controverses, cette alternative pourrait s’avérer utile pour produire et stocker de l’énergie solaire, voire collecter des données environnementales. Il faut néanmoins être attentif au fait que cette technologie ne dérape pas non plus.