Des millions d’Européens souffrent de douleurs sciatiques constantes…Voici comment la traiter naturellement…

Des millions d’Européens souffrent de douleurs sciatiques constantes…Voici comment la traiter naturellement…

139
PARTAGER

Sentez-vous souvent un peu de pression ou douleur au niveau du bas de votre dos, sur le lombosacrée, avec des crampes aux jambes ?

Savez-vous quelle est la signification de ce symptôme ? Généralement, il n’y a aucune raison de paniquer, mais parfois vous éprouvez des douleurs insupportables révélant de la sciatique

La douleur sciatique, normalement connue sous le nom de sciatique, est très fréquente et elle survient chez des milliers de personnes autour du monde sans jamais prévenir. Parfois, les gens confondent entre une simple crampe avec une douleur de la sciatique. Elle est traitée avec de ibuprofènes ou d’autres pilules pharmaceutiques du genre.

Soigner lumbago et sciatique sans médicament :

Le nerf sciatique, d’où provient la douleur, est considéré comme le plus grand nerf dans notre système nerveux. Il s’étend de la moelle inférieure jusqu’au bas des pieds.

Sur son chemin, ce nerf sert à fournir de la force, du mouvement et des sensations dans chacune des deux jambes. La douleur sciatique peut se produire sur l’un ou des deux côtés et peut, ainsi, engourdir ou affaiblir vos muscles et vos joints. Elle ne se produit pas habituellement sur les deux jambes simultanément, mais elle a tendance à pincer des zones précises de votre jambe, pied ou fesses.

La douleur piquante au niveau du lombosacrée se transmet en bas du nerf sciatique, au niveau des hanches et vers le bas des pieds.

Tout ceci bloque les mouvements du corps et l’empêche de marcher, de se reposer, de se tenir debout ou de se coucher. Certaines positions ou postures peuvent être plus douloureuses que d’autres.

Voici comment traiter la sciatique naturellement :

Une épice curative Hindoue peut être le traitement de toutes vos inquiétudes et vos douleurs. Elle porte le nom desafran des indes ou Curcuma.

Le safran des Indes est déjà bien connu pour ses puissances curatives depuis l’aube des périodes commençant dans l’Inde et s’écartant au reste du monde aussi bien.

Récemment, le monde occidental s’est rendu compte de sa valeur médicinale élevée. Dans la médecine d’Ayurvedic (la médecine holistique, système traditionnel de médecine en Inde), le safran des indes a été très utilisé comme antidouleur et pour traiter différents états d’inflammation.

Dans ce système, on croit que le safran des indes renforce l’énergie globale de corps, améliore la digestion, dissout les calculs biliaires, soulage le gaz, élimine les vers et soulage l’arthrite. Ce sont juste certaines de ses nombreux bienfaits thérapeutiques.

L’intérêt moderne pour le safran des indes a commencé par une étude effectuée par des chercheurs Hindous en 1971, qui a montré que le safran des indes a des propriétés antiinflammatoires puissantes. C’est grâce, entre autres, à la présence de la curcumine, qui est également un antioxydant.

Le safran des indes, ou la curcumine, peut être pris pour soulager ou réduire au minimum la douleur chronique inflammatoire du nerf sciatique. Il a été employé pour traiter l’arthrite il y a des siècles de cela.

Comment traiter la douleur sciatique avec du curcuma :

La prise du safran des indes pour votre douleur de sciatique est un traitement naturel efficace et voici comment vous devriez le consommer :

1. Mélangez une cuillère à café du curcuma en poudre avec une tasse chaude de lait. Vous pouvez également ajouter un bâton de cannelle minuscule si vous voulez. Une fois que vous aurez préparé cette boisson saine, vous pouvez ajouter un peu du miel pour l’adoucir. Il faut la boire une fois ou deux quotidiennement. Consommez-le jusqu’à ce que vous vous sentiriez mieux.

Une autre version est de chauffer le safran des indes en poudre avec de huile de noix de coco et du poivre.
2. La deuxième option qui pourrait être plus facile pour certains est la prise des suppléments du safran des indes. Prenez de 250 à 500mg de thé du curcuma, trois fois par jour. Cela devrait durer quelques semaines, mais consultez un médecin avant.

Faites attention

Bien que le safran des indes ait été prouvé comme étant une substance non toxique, si vous le consommez à des doses élevées pendant une très longue période, il peut devenir toxique pour votre foie. Ainsi, ceux qui éprouvent des problèmes de foie devraient éviter le safran des indes.

Source: Astuces Naturelles