Découvrez 10 symptômes pour savoir si vous souffrez d’hypothyroïdie

Découvrez 10 symptômes pour savoir si vous souffrez d’hypothyroïdie

PARTAGER

Si vous présentez plusieurs de ces symptômes sans raison apparente, il est conseillé d’aller chez un spécialise pour effectuer des tests pertinents afin d’obtenir un diagnostic précoce d’hypothyroïdie.

L’hypothyroïdie est l’un des troubles qui peuvent affecter les fonctions de la glande thyroïde. Elle se produit par une faible ségrégation des hormones, ce qui déclenche des problèmes dans divers systèmes du corps.

C’est une maladie courante chez les femmes de plus de 60 ans. Cependant, elle peut se produire à des âges plus jeunes en raison de l’exposition à des facteurs qui interfèrent avec l’activité de la glande.

Dans ses phases initiales, elle peut passer de manière asymptomatique, mais, à mesure qu’elle progresse, de nombreuses conditions et symptômes interfèrent avec la qualité de vie.

Il est très important de savoir comment l’identifier afin de trouver un traitement qui minimise l’impact qu’elle produit sur le corps.

Pour cette raison, nous voulions examiner certaines de ces causes et 10 symptômes pour suspecter son développement.

Découvrez-les !

Quelles sont les causes de l’hypothyroïdie ?

La thyroïde est une petite glande en forme de papillon située à la base du devant du cou.

Sa principale fonction est de sécréter des hormones telles que la triiodothyronine (T3) et la thyroxine (T4), qui sont impliquées dans de nombreuses fonctions du corps.

Ils agissent principalement sur la santé métabolique, en maintenant le rythme qui permet au corps de traiter les graisses et les hydrates de carbone. Ils contrôlent également la température corporelle, la fréquence cardiaque et la production de protéines.

VOIR PLUS:  Un smoothie minceur au concombre, au citron et à la menthe

L’hypothyroïdie survient lorsque la glande ne produit pas suffisamment d’hormones ou perd sa capacité à les utiliser correctement. Cette situation, à son tour, peut être produite par :

  • Les maladies auto-immunes telles que la thyroïde de Hashimoto
  • Chirurgie thyroïdienne
  • Traitement pour l’hyperthyroïdie
  • Radiothérapie pour le cancer de la tête et du cou
  • La consommation de certains médicaments psychiatriques
  • Carence en iode
  • Troubles de la glande pituitaire
  • Grossesse ou post-partul
  • Antécédents familiaux de maladie thyroïdienne

Les symptômes pour reconnaître l’hypothyroïdie

Pour de nombreux patients, il est difficile d’identifier l’hypothyroïdie en raison du développement lent des symptômes dans les premiers stades. Cependant, il y a plusieurs signes qui, bien qu’ils puissent indiquer d’autres conditions, sont utiles pour leur détection.

1. Prise de poids soudaine

Les altérations subies par le métabolisme dû à la faible production d’hormones thyroïdiennes peuvent entrainer une augmentation soudaine de poids, même si la personne a de bonnes habitudes alimentaires.

2. Sensation de fatigue

L’hypothyroïdie affecte la circulation sanguine et diminue la capacité du corps à oxygéner de façon optimale les cellules et les tissus.

Par conséquent, à la suite de cela, il est habituel d’être dans un état de fatigue.

3. Taux élevés de cholestérol

De nombreux facteurs influent sur l’augmentation du taux de cholestérol. Cependant, il ne faut pas ignorer que ce problèmes de la thyroïde peut être un déclencheur possible.

4. Mauvaise humeur ou irritabilité

Les changements hormonaux qui sont produits par le dysfonctionnement de la glande thyroïde peuvent induire des sauts d’humeur soudaines avec une tendance au stress, à la dépression et à l’irritabilité.

VOIR PLUS:  8 Choses que les câlins font à votre santé

5. Difficultés de concentration

Les altérations produites par l’hypothyroïdie produisent un impact sur l’activité du système nerveux et du cerveau. Par conséquent, il est fréquent que les patients ayant ce problème aient du mal à se concentrer.

6. Sécheresse de la peau, des cheveux et des ongles

La beauté est également affectée en raison de ce trouble. Les changements qui se produisent dans le corps sont reflétés avec un excès de sécheresse sur la peau, les cheveux et les ongles.

7. Transit intestinal lent

Le transit intestinal lent ou la constipation peuvent se produire en raison de la réduction d’hormones thyroïdiennes. C’est parce qu’elles participent aux activités du tube digestif, ce qui est essentiel pour éliminer les déchets.

8. Douleurs musculaires

Il est difficile d’interpréter la douleur musculaire comme un signe de problèmes thyroïdiens.

Malgré cela, il est essentiel de prendre en compte que parfois, c’est le résultat de l’affaiblissement des muscles dû à la faible production d’hormones thyroïdiennes.

9. Périodes menstruelles irrégulières

L’altération des fonctions hormonales de la thyroïde peut influencer le manque de contrôle de la période menstruelle. La femme peut avoir des règles prolongées ou trop abondantes.

10. Sensibilité au froid

Les patients atteints d’hypothyroïdie ont des difficultés de circulation qui augmentent la sensibilité au froid. Ceux-ci peuvent sentir leurs extrémités froides et rigides.

Reconnaissez-vous plusieurs des symptômes mentionnés ? Si vous pensez être atteint de cette maladie, consultez votre médecin et demandez les examens appropriés.

Améliore Ta Santé