Connaissez-vous les 5 principales causes de dépression

Connaissez-vous les 5 principales causes de dépression

PARTAGER

La dépression est un trouble mental qui touche plus de 350 millions de personnes dans le monde. Elle se caractérise par la fatigue, la tristesse, la perte d’intérêt ou de plaisir, le sentiment de culpabilité ou de dévalorisation, un sommeil ou un appétit perturbé et des problèmes de concentration. Différentes causes peuvent être à l’origine de la dépression, quelles sont les principales ?

L’inflammation du cerveau, en cause dans la dépression

Grâce à l’étude d’une équipe du Centre sur l’Addiction et la santé mentale (CAMH) de Toronto au Canada, on connaît une des causes jusqu’alors inconnue, de la dépression. Sachant que 30% des personnes atteintes de dépression à un stade avancé sont résistantes aux traitements, les chercheurs ont émis l’hypothèse que ce type de dépression pourrait être lié à une inflammation du cerveau.

Ils ont remarqué que l’inflammation est 30% plus élevée en moyenne dans ces trois régions du cerveau : cortex préfrontal, cortex cingulaire antérieur et insula, chez les personnes dépressives. Grâce aux biomarqueurs de scanners cervicaux, on peut désormais savoir s’il serait mieux pour le patient de suivre un traitement médicamenteux ou une psychothérapie.

L’inflammation des intestins

Selon plusieurs études, l’inflammation gastro-intestinale constitue une autre des causes principales du développement de la dépression.

VOIR PLUS:  Je déprime, et je ne sais pas pourquoi

Si l’inflammation gastro-intestinale est confirmée chez la personne dépressive, alors le médecin pourra éventuellement lui prescrire des probiotiques et lui conseiller des aliments riches en vitamines B et D pour traiter cette inflammation.

En s’attachant à éliminer les symptômes de l’inflammation, ceux de la dépression devraient également disparaître.

Conseils pour éviter l’inflammation gastro-intestinale et la dépression

L’inflammation gastro-intestinale serait due au dysfonctionnement de l’intestin, considéré par la science comme notre deuxième cerveau car il contient de hauts taux de sérotonine, molécule impliquée dans le contrôle de l’humeur.

Limitez votre consommation de sucre dans votre régime alimentaire pour éviter l’inflammation intestinale et la dépression, ainsi que des taux élevés d’insuline, qui peuvent avoir un impact négatif sur votre humeur.

En effet, la consommation excessive d’aliments sucrés provoque la sécrétion de grandes quantités de glutamate par le cerveau, or le glutamate est lié à l’agitation, la dépression, la colère, l’anxiété et les crises de panique.

Une déficience en vitamine D, ou le manque de soleil

D’après une étude de 2007, la déficience en vitamine D peut être responsable du développement d’une dépression et de l’anxiété chez les patients atteints de fibromyalgie.

En effet, ils ont découvert que la déficience en vitamine D prédispose à la dépression. Prenez le soleil tous les jours pendant une quinzaine de minutes suffit à garantir à votre peau un apport minimum en vitamine D.

VOIR PLUS:  5 Comportements que les psychopathes adoptent pour se révéler

Un manque d’exercice ou de sport

L’inconvénient majeur des antidépresseurs, c’est leur liste interminable de risques et d’effets secondaires pour la santé, utilisez-les en dernier recours.

Beaucoup de scientifiques et de médecins s’accordent à le dire : le sport est l’un des meilleurs remèdes naturels contre la dépression car il apporte du bonheur au cerveau en libérant des endorphines. Mais le sport permet également au corps d’éliminer la protéine Kynurénine, associée à la dépression.

Fatigue et sommeil, liés à la dépression

Il est important de dormir au moins 6 heures à 9 heures par nuit pour être en bonne forme.

Le lien entre la dépression et le manque de sommeil a été confirmé, reposez-vous et écoutez votre corps lorsque vous êtes fatigué(e), c’est le meilleur moyen d’éviter la dépression : dormir !

Docteur Tamalou