Comment éviter les problèmes avec les acariens de poussière

Comment éviter les problèmes avec les acariens de poussière

32
PARTAGER

Pour que les acariens ne prolifèrent pas dans vos draps, ne faites pas votre lit directement en vous levant.

Les acariens de poussière font partie des causes d’allergies les plus courantes. De plus en plus de personnes en souffrent. Ces acariens vivent surtout dans des milieux humides, et on les retrouve très souvent lors de l’automne. Dans cet article, nous vous expliquons quelques conseils plutôt simples. Si vous les suivez, cela vous aidera à éviter que les acariens ne prolifèrent !

Les personnes allergiques aux acariens connaissent déjà plusieurs de ces moyens, mais il se peut aussi que d’autres les surprennent ! Ces astuces peuvent vous aider à obtenir une amélioration conséquente.

Déshumidifier la pièce et l’environnement

Comme nous l’avons dit précédemment, les acariens vivent dans des environnements humides. La première chose à faire est donc d’évaluer si notre foyer peut être en excès d’humidité (que ce soit pour le climat, l’endroit où il est, ou autre). Si c’est le cas, on peut utiliser des déshumidificateurs, naturels ou électriques. Nous les placerons alors dans différentes pièces de la maison.

Aérer tous les jours la chambre

Les acariens se développent plus facilement dans des environnement humides et chauds comme les draps, ou bien les couettes, les canapés, les rideaux, les peluches des enfants, les matelas ou même les coussins, voire les tapis, Certaines choses sont vraiment indispensables, mais pour d’autres, il faut voir si on en a vraiment besoin !

C’est pour cette raison que l’on vous recommande de ventiler quotidiennement votre chambre. Si vous le pouvez, laissez entrer le soleil pour qu’il illumine directement les endroits où il peut y avoir des acariens.

Nettoyer avec du vinaigre de romarin

Non pouvons préparer du vinaigre de romarin très facilement. Il faut laisser macérer des branches fraîches de romarin dans du vinaigre, et ce pendant une semaine. Ensuite, on peut l’utiliser comme désinfectant et nettoyant fait maison totalement naturel !

Pour nettoyer, il faudra humidifier un chiffon dans ce vinaigre, et on l’utilisera ensuite pour nettoyer les meubles et pour passer la serpillère.

Utiliser des diffuseurs avec des huiles essentielles

Les diffuseurs aromatiques ne permettent pas seulement de remplir vos chambres d’odeurs délicieuses. Ils permettent aussi de combattre les acariens de façon naturelle ! Dans ce cas, nous vous recommandons donc les arômes suivantes :

  • Citron
  • Cannelle
  • Citronnelle
  • Menthe poivrée
  • Arbre à thé
  • Romarin
  • Lavande

Si nous n’avons pas de diffuseur, on peut ajouter quelques gouttes dans un spray avec de l’eau, et on pulvérise ensuite tout au long de la journée les chambres.

Lorsqu’on achète des huiles essentielles, il faut s’assurer qu’elles soient de bonne qualité et extraites de la plante. Il ne faut pas que cela soit des essences aromatiques artificielles sans aucune propriété !

Purifier l’air avec des plantes

Une solution économique et naturelle pour purifier l’air des chambres : placez-y différentes plantes ! Bien sûr, toutes les plantes ne sont pas utiles, et d’ailleurs, certaines peuvent au contraire nous voler de l’oxygène. Il faut donc chercher les plantes régénératrices d’air. Les voici :

  • Chrysalidocarpus lutescens (palmiste multipliant) : Une plante qui nettoie l’air pendant la journée. Il faut nettoyer ses feuilles très souvent, en fonction de la pollution de la zone. Cette plante n’a pas besoin de grands soins : elle s’adapte en effet à des endroits avec peu de lumière et une faible humidité.
  • Sansevieria trifasciata (langues de belle-mère ou couteaux) : Cette plante transforme le dioxyde de carbone en oxygène pendant la nuit ; elle est donc idéale pour notre chambre.
  • Epipremnum aureus (scindapsus doré, pothos, liane du diable ou arum grimpant) : C’est une plante typique pour l’intérieur d’une maison, elle est très résistante. On ne peut cependant pas lui donner directement de la lumière solaire.
  • On peut aussi choisir d’autres plantes telles que la Chlorophytum comosum, le lierre, le ficus ou la Dieffenbachia.

Laver de façon hebdomadaire

Il faudra essayer de laver vos tissus de façon hebdomadaire, notamment ceux qui provoquent la prolifération des acariens comme on a vu précédemment. On le fera avec de l’eau chaude, en ajoutant un peu d’adoucissant et de vinaigre de romarin. L’idéal est en plus de sécher vos habits avec un sèche-linge ou bien directement au soleil.

D’un autre côté, même si ce n’est pas hebdomadaire, n’oubliez pas nettoyer régulièrement les canapés, les fauteuils et les moquettes.

Les produits acaricides

On peut d’ores et déjà acheter des produits acaricides sur le marché. Il s’agit en fait de produits spécifiques faits avec des matériaux qui évitent la prolifération des acariens. Leur prix est très élevé, mais si on souffre beaucoup d’allergies aux acariens, il faut au moins acheter ceux qui sont indispensables ! On peut par exemple utiliser des protections anti-acariennes sur nos coussins et sur nos matelas.

Il faut aussi prendre en compte que sur le marché, il y a de nombreux produits pour les acariens, même si certains n’ont pas encore démontré leur efficacité. Mais pour bien évaluer le tout, il faut forcément les essayer, comme par exemple la peinture anti-champignons, les filtres électrostatiques, etc.

Améliore ta Santé