Comment bien choisir les jouets des enfants

Comment bien choisir les jouets des enfants

PARTAGER

A l’approche de Noël, nous allons être nombreux à faire des achats pour les enfants, dans les magasins et sur internet. Quelles garanties et quels marquages de sécurité faut-il rechercher ? Nous avons demandé à un expert.

Il y a les règles de sécurité au moment de l’achat du jouet. Et aussi, après, la façon dont l’enfant va découvrir son cadeau. Pour toutes ces étapes, nous avons interrogé Martial Doumerc, responsable sécurité qualité de la Fédération française des industries jouet – puériculture.

Peut-on se fier aux jouets que l’on achète dans les magasins les plus connus ?

La réponse est oui. Avec la “directive jouets”, tous les opérateurs économiques ont leurs obligations vis-à-vis de la sécurité des jouets. Les fabricants ont pour obligation de mettre des jouets sûrs sur le marché, puis les importateurs et distributeurs doivent s’assurer que la conformité des jouets a bien été respectée. Une grande enseigne arrive normalement au bout de cette chaîne de sécurité.

Quelles sont les règles d’or au moment de l’achat ?

  • La règle de base est de vérifier le marquage CE qui doit être systématique dans les produits vendus en magasin.
  • Sur l’emballage ensuite, il faut lire les avertissements de restriction d’utilisation, la plus importante étant l’interdiction d’utilisation par des enfants de moins de 3 ans matérialisée par la phrase « Attention : Ne convient pas aux enfants de moins de 3 ans ».
  • Il faut aussi choisir la bonne tranche d’âge… et ne pas croire que son enfant est plus intelligent qu’un autre, ce que tout parent pense naturellement ! Or, si l’enfant reçoit un jeu qu’il ne peut pas utiliser, il pourra avoir un sentiment de frustration.
VOIR PLUS:  Vous vous réveillez toutes les nuits à la même heure ? Voilà ce que ça signifie

De plus, il est important de noter que les accidents sont fréquemment causés par le fait que le jouet est donné à des enfants auxquels il n’est pas destiné ou est utilisé dans un autre but que celui pour lequel il a été conçu. Il convient donc que le choix d’un jouet ou jeu fasse l’objet d’un soin attentif.

Quelles sont les précautions pour un achat sur Internet ?

Il faut aller sur les sites marchands les plus réputés, et se méfier des trop bonnes affaires, des jouets bradés. Bien sûr il est possible d’acheter un jouet moins cher sur Internet, mais un décalage de prix trop important doit alerter. Ces sites marchands sont parfois les enseignes de magasins de jeux qui sont “multicanal”, ou des distributeurs par Internet avec une bonne reconnaissance.

Les règles sur les marquages s’appliquent aussi sur les sites marchands.

Peut-on acheter des jouets d’occasion ?

Là encore, il faut faire très attention. On ne sait pas comment le jouet a été utilisé, s’il a fait l’objet d’un défaut, s’il a été malmené. Parfois l’apparence très correcte du jouet peut cacher des problèmes de conformité, liée à son altération ou aux manques d’informations qui devraient accompagner le jouet (notices de maintenance, avertissements…).

Souvent en achetant un jouet d’occasion, que ce soit sur une brocante ou sur un site de petites annonces, il manque aussi les marquages et les restrictions d’utilisation que l’on voit sur l’emballage d’un jouet neuf.

Pour les jouets d’occasion, il faut a minima les éviter pour les enfants de moins de 3 ans, et si possible demander la boîte d’origine pour avoir accès aux informations de sécurité.

VOIR PLUS:  Soigner la varicelle naturellement

Que pensez-vous du débat sur le bisphénol A ?

La sécurité et la protection de la santé des enfants sont au coeur des préoccupations de la Fédération Française des Industries Jouet-Puériculture, et chacun de nos membres respecte pleinement la Directive européenne sur la sécurité des jouets adoptée en 2009. Cette directive européenne offre d’ores et déjà un très haut niveau de protection de la santé des enfants et contient les garanties suffisantes pour assurer leur sécurité.

Rappelons aussi que ni l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail), ni l’EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments) n’ont mis en évidence que les jouets étaient une source d’exposition au bisphénol A.

Quels conseils donnez-vous aux parents une fois que le jouet est acheté ?

Il faut rappeler aux parents que les moments plaisants n’empêchent pas la vigilance.

  • Quand l’enfant va déballer son cadeau au pied du sapin de Noel, il faut l’accompagner, car un emballage n’est par nature pas un jouet et peut s’avérer potentiellement dangereux.
  • Il faut ensuite aider l’enfant à monter le jouet si la notice le préconise pour être sûr qu’il ne présentera pas de dangers et qu’il sera fonctionnel.
  • Enfin, il faut accompagner l’enfant dans le jeu car, même avec un jouet adapté à son âge, il a besoin de ses parents pour le découvrir.

Rappelons que la conformité des jouets ne libère pas les parents, ou les personnes qui s’occupent des enfants, de leur responsabilité de surveiller l’enfant pendant qu’il joue.