Cet aliment cause 3 types de cancer, vous devriez arrêter d’en consommer...

Cet aliment cause 3 types de cancer, vous devriez arrêter d’en consommer immédiatement !

954
PARTAGER

En raison du mode de vie moderne, l’alimentation est souvent pointée du doigt car elle peut cacher des substances dangereuses pour la santé. Par exemple, ce seul aliment cause 3 types de cancer…

Un aliment cancérigène qu’il faut immédiatement arrêter de consommer !

Les viandes transformées englobent les viandes conservées par maturation, salaison, fermentation ou fumaison. Ce genre d’aliment inclut le jambon, le salami, les saucisses ou encore le bacon. Ce type de viande peut être à base de porc, de volaille, de bœuf ou d’abats.

Faute de temps ou par goût, beaucoup de personnes ont recours à ces aliments, malheureusement pas conscientes du danger. En effet, le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC), chargé au sein de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), a classé la viande transformée comme « cancérigène » pour l’homme, précisant qu’elle serait responsable de 34.000 décès par cancer dans le monde chaque année.

Selon les experts, consommer quotidiennement une portion de 50g de charcuterie augmenterait les risques de cancer colorectal de 18%. Selon l’Agence nationale de sécurité sanitaire, un Français adulte consommerait 38g de viande transformée par jour. Outre le cancer colorectal, les chercheurs ont estimé qu’une consommation excessive de viande transformée pouvait entraîner le cancer du pancréas et de la prostate.

Selon les experts du CIRC, la viande transformée contiendrait des nitrates qui, lorsqu’ils se retrouvent dans la bouche, sont transformés en nitrites afin d’être facilement absorbés par l’estomac et l’intestin. Selon les scientifiques, les nitrites peuvent causer des troubles comme la méthémoglobine. Cette dernière perturbe le fonctionnement des cellules de l’organisme en réduisant leur oxygénation. Ceci peut se manifester à travers une coloration bleutée de la peau ou des muqueuses. Dans certains cas, ce trouble peut provoquer l’asphyxie ou la mort.

La viande rouge : un aliment à consommer avec modération

Outre la charcuterie, de récentes études ont prouvé qu’une consommation excessive de viande rouge était nocive pour la santé. En effet, selon une étude publiée dans le journal Nature Medicine, la viande rouge serait en grande partie responsable de troubles cardiovasculaires. Celle-ci contient une molécule appelée L-carnitine qui joue un rôle essentiel lors de la transformation des aliments en énergie.

Toutefois, lorsque cette molécule se trouve en excès dans l’organisme, les bactéries du tube digestif la transforment en triméthylamine (TMA), qui est ensuite transformée par le foie en triméthylamine (TMAO). Selon les experts, ce composé perturbe le métabolisme du cholestérol qui se dépose sur les parois des artères et peut causer des maladies comme l’athérosclérose, perturbant ainsi le fonctionnement du cœur.

La L-carnitine est présente dans des aliments comme la viande rouge, le canard, ou encore dans les boissons énergisantes. Par conséquent, il est conseillé de consommer 500g de viande rouge par semaine et de remplacer cette source de protéines par un équivalent comme les viandes blanches, poissons ou œufs.

La viande rouge est-elle cancérigène ?

L’Organisation Mondiale de la Santé a classé la viande rouge comme potentiellement cancérigène. Cependant, l’OMS n’a pas incité les gens à arrêter d’en consommer, mais uniquement à modérer leur consommation.

Par ailleurs, il est important de faire attention au mode de cuisson lorsque vous souhaitez en consommer. À forte température (poêle ou barbecue) et pendant une longue période, cette forme de cuisson peut entraîner la formation de résidus potentiellement cancérigènes comme les hydrocarbures aromatiques polycycliques qui se trouvent sur les zones les plus grillées, ou les benzopyrènes qui sont le résultat de la combustion des matières grasses à feu vif. Selon les scientifiques, ces substances se collent aux protéines ou à l’ADN et modifient le fonctionnement des cellules de l’organisme.

Par conséquent, il est conseillé de modérer sa consommation de viande rouge (maximum 2 fois par semaine), et d’éviter à tout prix les aliments transformés. Optez plutôt pour un régime alimentaire sain et équilibré, riche en fruits et légumes biologiques.

Source: Santé +