Ces 20 médicaments qui peuvent causer la perte de mémoire

Ces 20 médicaments qui peuvent causer la perte de mémoire

PARTAGER

Pour beaucoup, les médicaments constituent la solution sans risque pour guérir les maladies. Ce que l’on sait moins, c’est que plus de 100.000 personnes meurent chaque année dans le monde à cause d’effets indésirables de médicaments, et 1,5 million de patients en souffrent.

 Il ne faut donc jamais prendre à la légère la consommation de médicaments. Voici une liste de médicaments dangereux pour la santé et qui peuvent causer la perte de mémoire :

Les médicaments qui commencent avec le préfixe « anti » 

Les médicaments qui commencent avec le préfixe « anti » comme les antidépresseurs, les antipsychotiques, les antihistaminiques, les antibiotiques, les antispasmodiques, les antihypertenseurs ont tous des effets sur le niveau d’acétylcholine dans le corps.

L’acétylcholine est un neurotransmetteur, son rôle est donc de transmettre l’information d’un neurone à un autre, elle est impliquée dans la mémoire et l’apprentissage. Un niveau bas d’acétylcholine peut perturber les fonctions cérébrales comme la mémoire, l’attention, le langage et provoquer le syndrome de la démence (trouble des capacités cognitives). Un trouble au niveau de l’acétylcholine peut également causer la confusion mentale, les troubles de la vision, les hallucinations et le délire.

Les somnifères

Certaines personnes ne peuvent pas se passer des somnifères. Ces médicaments peuvent malheureusement priver le cerveau du sommeil réparateur dont il a besoin. Certains somnifères agissent directement sur les récepteurs et induisent un sommeil qui ressemble plus au moins au sommeil naturel. Par ailleurs, l’effet du médicament disparaît rapidement de l’organisme, ce qui peut causer une dépendance. Selon le médecin Sylvie Royan-Parola, les hypnotiques ont des effets myorelaxants, c’est-à-dire qu’ils ont la capacité d’abaisser le tonus musculaire. Par conséquent, ils peuvent causer un dysfonctionnement de la régulation respiratoire comme l’apnée du sommeil (pauses respiratoires).

VOIR PLUS:  La pleine conscience (mindfulness) nuit à la mémoire !

Pour éviter de vous réveiller le soir, respectez les cycles du sommeil, évitez les activités stimulantes avant de vous coucher et dînez tôt et léger.

 Les statines

Les statines sont des médicaments utilisés pour baisser le taux de cholestérol dans le sang et réguler les lipides dans le métabolisme. Des millions de patients dans le monde consomment ce médicament car il a la capacité de baisser le LDL-cholestérol (mauvais cholestérol) de 15 à 30%.

Cependant, s‘il peut constituer un danger pour la santé, le cholestérol joue un rôle très important dans la mémoire et l’apprentissage. Ces médicaments peuvent donc être responsables d’une diminution du bon cholestérol nécessaire au cerveau.

Une étude publiée en 2009 dans une revue pharmaco-thérapeutique a prouvé que trois personnes sur quatre qui consomment des statines ressentent des effets sur leur mémoire.

20 médicaments qui peuvent causer la perte de mémoire

Voici une liste des médicaments qui peuvent provoquer la perte de mémoire :

  • Les médicaments contre l’épilepsie
  • Les médicaments contre la maladie de Parkinson
  • Les somnifères
  • Les analgésiques (les calmants)
  • Les benzodiazépines (médicaments psychotropes)
  • L’insuline
  • Les stéroïdes
  • Les antibiotiques
  • Les médicaments de chimiothérapie
  • Les antihistaminiques (traitements allergiques)
  • Les antidépresseurs
  • Les médicaments contre l’hypertension
  • Les bêtabloquants (médicament qui bloque l’action de l’adrénaline)
  • Les antipsychotiques (traitement des troubles psychiatriques)
  • Les barbituriques (calmants qui ralentissent le système nerveux central)
VOIR PLUS:  L'exercice physique a un impact positif sur la mémoire des aînés ?

Si vous consommez l’un de ces médicaments, il est conseillé de consulter votre médecin.

 Source: Sante +